Comment observer la station spatiale internationale au télescope ? | Neotrouve

Comment observer la station spatiale internationale au télescope ?

international_space_station_after_undocking_of_sts-132La station spatiale internationale existe t’elle réellement ? Quelles preuves a t on qu’elle est réellement “en orbite” ?

Circulant à environ 400 kilomètres au-dessus de nos têtes, la Station spatiale internationale (ISS en anglais pour International Space Station) est le fruit d’une coopération entre les agences spatiales américaine, russe, européenne, japonaise et canadienne. L’ISS est grande (100m x 100m en gros) et pas très loin (300km), donc on la voit au télescope, par contre pas facile de l’attraper car elle va vite. (Observer avec un télescope un objet à seulement 400 km serait très facile s’il n’y avait pas le mouvement propre de la Station qui se déplace à 28 000 km/h, soit le déplacement apparent d’un avion de ligne.)

LES SITES d’EPHEMERIDES

Des sites d’astronomes amateurs permettent de localiser jour après jour dans le ciel les positions des planètes, de la lune et de l’ISS.

Sur le site n2yo.com vous avez accès aux heures et coordonnées de passage de l’ISS  avec une carte corespondante pour ne pas la rater quand elle passe au dessus d’une région.

 

screenshot-2016-09-20-at-22-51-04

Vous pouvez également créer vos propres éphémérides en fonction de votre géolocalisation.
Pour cela, rendez vous sur le site Calsky. Dans « Current Topics », choisissez « See the International Space Station ». Dans la fenêtre en haut à droite, si la ville qui s’affiche n’est pas la vôtre, cliquez dessus, et choisissez le bon lieu d’observation (en rentrant vos coordonnées GPS, ou bien encore en cliquant sur la carte). Plus bas sur cette page, choisissez votre zone horaire dans l’onglet « Your Time ». En France, on prendra « CET» pour avoir l’heure légale. Allez ensuite en bas de cette fenêtre et cliquez sur le bouton vert « Go »screenshot-2016-09-20-at-22-44-05. Dans la fenêtre principale, en haut à gauche, choisissez votre date initiale de prévision, et le nombre de jours d’éphémérides désiré. Puis cliquez sur le bouton vert « Go ». S’affiche alors plus bas dans la page, l’heure d’apparition de l’ISS « Appears », l’heure où elle culmine « Culmination », l’heure où elle disparaît « Disappears », sa magnitude « Mag », sa hauteur sur l’horizon « h », sa distance à l’observateur et son altitude.

Sur le site http://www.heavens-above.com/ vous pouvez même avoir une vue virtuelle en 3D pour vous représentez les régions de la terre qu’elle survole. Le site web HEAVENS ABOVE est sans doute l’un des meilleurs site web pour nous permettre d’observer la station spatiale internationale ISS, les navettes spatiales STS, les satellites spectaculaires comme les satellites IRIDIUM qui deviennent subitement très brillant de plusieurs magnitudes en quelques secondes.

Il existe aussi un logiciel pour traquer l’ISS

QUELQUES VUES DE L’ISS PRISES DEPUIS LA TERRE

L’observation au télescope de la station spatiale ISS et des navettes spatiales STS permet d’y apercevoir les principales structures. Avec des télescopes motorisés comme les MEADE LX200 et CELESTRON XLT, il est possible en utilisant certains logiciels de suivre en direct les satellites dans l’oculaire du télescope et de les photographier ou les filmer.

Vous pouvez donc observer l’ISS en pointant votre télescope à condition qu’elle passe au dessus de chez vous à une heure précise (selon les indications donnée par les sites d’éphémérides)

14370250_182674545492731_2610131183987425270_n

En 2008 les astronomes amateurs pouvaient pointer leur télescope et observer ceci en direct. L’ISS et la navette spatiale côte à côte.

iss-shuttle-020908

Cette magnifique photographie montre la Station Spatiale Internationale (ISS), à laquelle est amarrée la navette spatiale Endeavour, passant devant le Soleil.

 

iss_endeavour_2009july26

La photographie est l’oeuvre de Thierry Legault, un ingénieur français spécialiste du genre qui a déjà eu droit à plusieurs publications sur le célèbre site web Astronomy Picture Of the Day.

iss_endeavour_2009july26_det

Le néerlandais Ralf Vandebergh utilise son télescope pour filmer en haute résolution la Station spatiale internationale.

ralf5-450x337

voici des vidéos amateurs de la station ISS au télescope
https://www.youtube.com/watch?v=A4uxi68PriM
https://www.youtube.com/watch?v=DSt-YOJlQOo
https://www.youtube.com/watch?v=1CmpGQJzprc

Pratiquant cette technique d’observation depuis plusieurs années, il a collecté d’étonnantes images très détaillées de la Station spatiale, des différents cargos qui sont venus s’y arrimer et il a même pu photographier les astronautes lorsqu’ils sortaient de l’ISS !

ralf4-450x360-1

 

voici le film complet

ET SI ON N A PAS DE TELESCOPE ?

Si vous n’avez pas de télescope, vous pouvez photographier l’ISS avec un simple appareil photo monté sur un trépied, comme le montre l’image ci-dessous prise depuis le siège de Ciel & Espace, dans le parc Montsouris, à Paris. (Crédit : C&E Photos/JL Dauvergne)

Mettez-vous en pose B en ouvrant votre objectif à f/4 environ, pour une sensibilité de 100 ISO (ou plus si votre ciel est sombre). Si vous êtes dans une grande ville, ne dépassez pas un temps de pose de 10 à 15 s. Avec un ciel noir vous pouvez pousser à 30 s.

isspariss

UN COMPLOT ?

Nous citons ici uniquement le point n°9 d’EVRARD sur Youtube sur l’ISS.

Malgrès toutes ces preuves, il n’y aurait personne à bord, la station spatiale internationale serait une “coquille vide”, un gros ballon brillant et c’est ce “ballon” qu’on observerait.


“Qu’est ce qui prouve que ce point qui se déplace dans le ciel est une station spatiale avec plusieurs astronautes à bord?
Ce n’est en fait qu’un ballon argenté, en orbite à 400 km autour de la Terre, avec quelques panneaux solaires, quelques caméra filmant la Terre et des émetteurs récepteurs radio… Mais pas un seul astronaute bien sûr. ballon stratosphérique, ballon atmosphère” (EVRARD) (source)

(Visited 2 786 times, 1 visits today)

Comments are closed.