Une main géante momifiée, la découverte fabuleuse de Thierry Jamin au Pérou relance la théorie archéologique Alien | Neotrouve

Une main géante momifiée, la découverte fabuleuse de Thierry Jamin au Pérou relance la théorie archéologique Alien

15578630_10210082276407109_1350914880646138442_nJe partage l’incroyable découverte de Thierry Jamin. Cette main momifiée fait partie d’un ensemble d’autres découvertes faites au même endroit au Pérou dans un tombeau (incluant les petits corps hominidés à têtes d’alien). Ce qu’il reste de cette main appartenait à un individu de très grande taille, à première vue hominidé mais clairement pas humain. Des analyses ADN seront conduites par Thierry et son équipe. Nous avons tous hâte d’en apprendre plus. S’il s’avère que cette main appartienne à une race non humaine, cette découverte sera-t-elle décriée comme c’est très souvent le cas ?

Thierry Jamin est un explorateur archéologue et aventurier français spécialisé dans la recherche de sites inca dans la forêt amazonienne. Il dirige depuis 2009 une organisation non gouvernementale dédiée à la recherche scientifique en particulier dans le sud du Pérou près de Cusco.
Voici ce qu’il déclarait il y a quelques jours sur son compte facebook à propos de sa dernière découverte :
« Puisque plusieurs clichés de l’une des mains circulent déjà sur Internet depuis mercredi 21 décembre, nous avons décidé de vous en montrer un peu plus.
Cette main momifiée se trouvait, avec beaucoup d’autres choses, dans l’un des deux sarcophages découverts dans le désert du sud du Pérou, en janvier 2016.
Elle mesure 33 centimètres de long. Elle comporte trois doigts, constitués de six phalanges (l’un des doigts extérieurs n’en comporte cependant que cinq). La phalange supérieure possède un ongle très similaire aux ongles humains.
L’une des particularités de cette main est aussi la présence de trois implants métalliques, enserrant des tendons et un petit os. Toutes les mains découvertes ont cette étrange particularité de posséder de tels implants, voire de petites plaques métalliques rondes « incrustées » dans la partie supérieure de la paume de la main…
D’après certaines estimations de médecins, d’archéologues et d’anthropologues, cette main appartenait à un individu dont la taille s’élevait peut-être entre 2,70 m et un peu plus de 3,00 mètres…


Ces mains doivent avoir une fonctionnalité différente de la nôtre. Le fait d’être beaucoup plus longs que les nôtres donne à leurs doigts plus d’agilité… donc sans doute plus de fonctionalité. Qui peut dire comment ils ont évolué en fil du temps…
À quelle espèce appartient cette étrange main ? Il n’y a que des analyses ADN qui pourront sans doute le dire…
Et vous n’êtes pas au bout de vos surprises…
À Très Bientôt !
Bien Amicalement À Vous, depuis le Cœur des Andes,
Thierry JAMIN
Pour plus d’infos : contactez krawix999@gmail.com »

 

Quelques photos publiées par Thierry Jamin

15697204_1370057813039411_5625899441269825834_n

15590096_1370056696372856_4374155979391240383_n

15578526_1370056496372876_245640397531765851_n

15590162_1370055469706312_7279263164533771569_n

15697689_1370053233039869_4805894847524840137_n

15621844_1370054433039749_8664862711762795126_n

15590105_1370053843039808_4678554525795501873_n

(Visited 2 607 times, 1 visits today)

Comments are closed.