Pourquoi ressemblons-nous à notre prénom ? | Neotrouve

Pourquoi ressemblons-nous à notre prénom ?

Plusieurs études montrent qu’il est possible de deviner le prénom d’une personne à partir de sa photo. S’imprimerait-il sur le visage ? Explications.

Pourquoi ressemblons-nous à notre prénom ?

Tout parent peut se remémorer le subtil mélange d’excitation et d’angoisse qui accompagne le choix du prénom de son enfant. Ce prénom le suivra toute sa vie, et dans une étude qui vient de paraître dans le Journal of Personality and Social Psychology , nous montrons que le stéréotype qu’une société donnée (par exemple les Français) se fait d’un prénom (par exemple Véronique) influence… l’apparence du visage des Véronique vivant en France. Eh oui, nous ressemblons à notre prénom. Nous en prenons l’apparence dans les traits de notre visage.
Il y a quelque chose dans le visage de Claire qui… ressemble à une Claire
Dans huit études, nous montrons que des participants confrontés à des portraits (de type photo d’identité) de personnes qu’ils n’ont jamais rencontrées sont capables de reconnaître le prénom de cette personne, et ce, bien au-delà du facteur chance. Imaginez, par exemple, voir la photo d’une Claire. Sous la photo, quatre choix de prénoms sont présentés : Claire, Charlotte, Amélie et Julie. Ne connaissant pas Claire, et les autres prénoms étant donnés dans la même mesure que Claire en France, les participants devraient choisir Claire (ainsi que chacun des autres prénoms) environ 25 % du temps (c’est-à-dire au hasard). Cependant, nous trouvons que les participants choisissent le vrai prénom de la personne entre 35 % et 40 % du temps en moyenne. En d’autres termes, il y a quelque chose dans le visage de Claire qui… ressemble à « une Claire ».
Évidemment, si Claire ressemble à une Claire, même un ordinateur est capable de la reconnaître. Après avoir montré à un ordinateur quelques dizaines de Claire et quelques dizaines de non-Claire (par exemple Amélie, Charlotte, Amandine), nous lui avons soumis l’analyse de près de 100 000 photos de Français. Pour l’ensemble de ces visages, l’ordinateur a été capable de reconnaître le prénom au-delà du facteur chance. En fait, l’ordinateur est même capable de produire une « carte de chaleur », du visage de Claire, indiquant en couleurs chaudes la/les zones du visage « trahissant » une Claire.

Source : Pourquoi ressemblons-nous à notre prénom ? – Le Point

(Visited 324 times, 1 visits today)

Comments are closed.