Les secrets ultimes du Tore et du Vector Equilibrium | Neotrouve

Les secrets ultimes du Tore et du Vector Equilibrium

En étudiant un peu le flux d’énergie autour de notre système solaire, on s’aperçoit qu’il est le même que celui dans un atome, et nous sommes nous aussi, être humain, constitués sur la base de ce même modèle.

4 - FLUX D ENERGIES

Alors comment l’univers fonctionne et comment l’être humain trouve sa place dans ce modèle global d’énergie vitale ? Les mathématiciens appellent ce modèle le tore. Mais, vous me direz, quel est le lien entre le tore, la guère au Moyen-Orient, l’effondrement financier global et le fait d’obtenir justice pour tous ? Nous allons le découvrir.

1 Fonctionnement du tore :

Un tore est équilibré, auto-régulé et toujours entier, car son énergie arrive par l’extrémité, circule autour du centre et sort par l’autre extrémité.  Il faut savoir que le tore constitue le modèle primaire utilisé par la nature pour la vie. En effet, l’univers déploie à tous niveaux des systèmes auto-organisés, autrement dit un système qui se connait lui-même en profondeur. On le voit partout dans la nature, sur la coupe transversale d’une orange ou d’une pomme, dans la nature dynamique d’une tornade, dans le champ magnétique autour de la terre, dans le champ magnétique autour d’un individu, dans la structure d’une galaxie tout entière, etc.

11 - Modèle tore dans la vie

Les exemples sont nombreux. L’univers est donc une usine qui cultive des tores, il s’agit de la forme que prend le flux d’énergie à tous niveaux d’existence. Mais, il y a également une structure sous-jacente dans laquelle les flux s’assemblent tel un squelette, elle porte le nom de « vector equilibrium » (vecteur d’équilibre).

2 Le Vector equilibirum

Ayant la forme d’un cuboctaèdre, c’est Buckminster Fuller qui a découvert l’importance de cette symétrie complète de vecteurs en 1917 et l’a appelé “Vector Equilibrium” en 1940.

Pour comprendre ce concept d’une géométrie d’équilibre parfait, nous nous tournons vers le travail de pionnier de Buckminster Fuller qui a le premier discerné cette géométrie en 1917 et l’a appelé équilibre Vecteur en 1940. Comme forme géométrique, il est connu comme un cuboctaèdre, mais en tant qu’expression de l’équilibre ultime, il lui a donné ce nom pour décrire son état énergétique – les vecteurs sont tous de longueur et rapports angulaire égaux. Le VE, comme on l’appelle aussi, est la seule géométrie qui remplit cette condition. Voici à quoi il ressemble:

L’équilibre Vecteur, comme son nom l’indique, est la seule forme géométrique dans laquelle tous les vecteurs sont de même longueur et la relation angulaire (60 ° tout au long des angles). Cela comprend à la fois à partir de son centre vers ses sommets circonférentielles, et les bords (vecteurs) reliant l’ensemble de ces sommets. Ayant la même forme qu’une cuboctaèdre.

Avec tous les vecteurs étant exactement de la même longueur de même relation angulaire, d’un point de vue énergétique, le VE représente la condition ultime et parfaite dans laquelle le mouvement de l’énergie vient à un état d’équilibre absolu, et donc de silence absolu et de vide absolu. Comme Fuller le précise, c’est en raison de cela qu’il est la phase nulle à partir de laquelle toutes les autres formes émergent (ainsi que tous les événements dynamiques d’énergie, comme cela sera décrit ci-dessous). Selon les propres mots de Fuller …

“Le Vector Equilibrium est le point zéro de départ pour tout évènement ou non-évènement : c’est le théâtre vide et le cirque vide et l’Univers vide qui est prêt à montrer n’importe quel action à n’importe quel public”.

3. Le tore et vector equilibrium : modèle à suivre dans la technologie des nouvelles énergies

Le tore et le vector equilibrium sont des modèles primaires fondamentaux pour la création de l’univers à tous niveaux. Certains inventeurs utilisent la dynamique du tore comme point de départ pour des appareils générant de l’énergie sans combustion. Cette dynamique est plus simplement appelée aujourd’hui “technologie de la nouvelle énergie”. Puisque la souffrance dans le monde est souvent le résultat d’un manque d’accès à l’énergie ; il est évident qu’une énergie gratuite, illimitée et propre, constituerait une avancée incroyable et améliorerait considérablement la qualité de la vie sur cette planète. Alors qui a connaissance de cette puissance, source d’énergie potentielle ?

3. Le potentiel du tore

En fait, le tore a été encodé par différentes cultures depuis des millénaires, dans les formes les plus durables telles que l’histoire, les icônes, l’alphabet et les constructions.

19 - Thore encodé par différentes cultures depuis des millénaires

Sur l’une des constructions les plus anciennes au monde, le temple d’Osiris à Abydos, en Egypte, il existe une information sous forme d’un dessin très clair et précis qui a été brûlé dans la structure atomique de la roche.

4 Le temple d’Osiris à Abydos (Egypte)

Il existe une information importante dans ce temple sous la forme d’un dessin, à peine visible, mais clair et précis. Il n’est pas gravé dans la roche, ni sculpté, mais brûlé dans la structure atomique de la roche.

Ce symbole a été décodé en trois dimensions. Etant donné que notre monde n’est pas en deux dimensions, les codes donnant des informations à son sujet ne sont pas limitées à des représentations plates.

Sa version tridimensionnelle du symbole d’Osiris commence par le vector equilibrium, un champ de force parfaitement équilibré, avec 12 lignes d’énergies égales qui rayonnent. Elles stabilisent son centre comme les 12 rayons d’une roue.

Le modèle primaire du flux d’énergie équilibré autour de cette structure est le tore.

Le niveau suivant est un modèle plus vaste avec 64 tétraèdres.

Dans une structure de 64 tétraèdres parfaitement imbriqués, il existe 2 octaves d’une géométrie en équilibre parfait nommée le cuboctaèdre, ce que Buckminster Fuller nomme vecteur d’équilibre.
La grille de 64 tétraèdres est le germe de ce qui deviendra finalement, tandis que de plus en plus d’octaves croissent, l’infinie structure fractale holographique du vide de l’univers tout entier.

Mais aussi :
• 64 codons dans l’ADN (Acide désoxyribonucléique) humain.
• 64 hexagrammes dans le I Ching.
• 64 positions sexuelles dans le Kama sutra.
• 64 arts classiques listés dans beaucoup des textes sacrés de l’Inde.
• 64 livres sur le « tantra » dans le « tantrisme », qui est une forme d’Hindouisme.
• 64 est le nombre maximum de traits dans un symbole chinois.
• 64 est le nombre de cellules que nous possédons avant qu’elles ne commencent à bifurquer (se différencier) peu après la conception.
• 64 est fondamental dans les bits et le système de codage de la mémoire d’un ordinateur
• 64 choses sont nécessaires pour pouvoir approcher l’Arche du Covenant de Dieu si l’on en croit les 2 parchemins en cuivre qui furent retrouvés parmi les 300 Parchemins de la Mer Morte.
• 64 est encodé dans la description du Tetragrammaton dans la Bible hébraïque, qui est le théonyme en 4 lettres YHWH qui signifie Dieu en Hébreu.
• 64 est le nombre de générations depuis Adam jusqu’à Jésus selon l’évangile de Luc.
• 64 formes ou manifestations du Dieu Shiva en Hindouisme.
• 64 cases sur un échiquier ou un jeu de dames.
• 64 lettres dans l’ancien alphabet Braille à 6 points.
• 64 démons dans le dictionnaire infernal.
• 64 est le plus petit nombre avec exactement sept diviseurs.
• Même les Beatles savaient : « When I’m 64 »

Bien sûr, tout cela n’est peut-être qu’une simple coïncidence…

Si nous plaçons des sphères dans la représentation du flux d’énergie toroïdale entourant chacune des pyramides, et que nous écartons ces dernières, nous obtenons une matrice qui se superpose avec l’icône d’Osiris, un modèle en 3 dimensions identique à ce lui brûlé dans le mur du temple égyptien, il y a des milliers d’années.

12 - Temple d'Osiris13 - Dessin brulé Temple d'Osiris

La version tridimensionnelle (3D) du symbole d’Osiris commence par le vector equilibrium, un champ de force parfaitement équilibré, avec 12 lignes d’énergies qui rayonnent ; elles stabilisent son centre comme les 12 rayons d’une roue.

14 - Dessin brulé Temple d'Osiris vector equilibrium - Copie

Le modèle primaire du flux d’énergie équilibré autour de cette structure est le tore. Le niveau suivant est composé de 64 pyramides. En plaçant des sphères dans la représentation d’énergie toroïdale entourant chacune des pyramides et en écartant ces pyramides, on obtient une matrice qui se superpose à l’identique avec l’icône d’Osiris, brûlée dans ce temple égyptien il a 10 milliers d’années.

14 - Dessin brulé Temple d'Osiris vector equilibrium - Copiecop

Ce symbole d’Osiris en 3 dimensions existe aussi en Chine, dans la cité interdite, sous la patte des chiens fous, gardiens de la connaissance à l’entrée de la cité, ils gardent cette connaissance sous leur patte, cette même énergie de 64 unités.

18 - Cité interdite Chine

Est-ce une simple coïncide le fait de retrouver ce code du tore un peu partout ? Non, l’arbre de vie cabalistique et hébreu crée également une structure identique. La bible de la sagesse chinoise appelée Yi Jing se forme également sur le modèle du tore. On le retrouve encore dans d’autres endroits du monde comme en Turquie, en Inde ou encore en Autriche.

27 - Thore Inde

26 - Thore Autriche

2 - Thore Turquie

Et ce même modèle réapparaît dans la recherche scientifique moderne, la double hélice se caractérise par un alphabet de 64 codons utilisés pour encoder notre ADN humain.

 

Alors comment les civilisations anciennes connaissaient déjà tous cela ?

Le peuple maya, les incas ou encore en Égypte ancienne, par exemple, dit avoir appris cela des Dieux du soleil qui sont descendus sur Terre, enseignants aux hommes, l’ingénierie, l’écriture et toutes leurs sciences. Ne s’agirait-il pas d’une autre civilisation avancée venant d’une autre partie de la galaxie ?

Source :

Mise à nue du code

la théorie de l’unification

http://designconsciousness.blogspot.fr

http://sciencetradition.forumactif.com/t176-la-cosmometrie-fondement-geometrique-de-la-physique-et-de-la-metaphysique

(Visited 1 653 times, 1 visits today)

Comments are closed.