Homme machine – Facebook veut connecter le cerveau  | Neotrouve

Homme machine – Facebook veut connecter le cerveau 

Le cerveau… la nouvelle frontière à conquérir ! Après Elon Musk, c’est Mark Zuckerberg qui déclare se lancer dans ce domaine…L’intérêt pour les interfaces cerveau-machine (ICM) passe les portes des instituts de santé : ces dispositifs, avant tout pensés pour permettre à des personnes souffrant de handicaps majeurs de retrouver une certaine autonomie (contrôle d’un exosquelette ou d’une prothèse grâce la pensée pour se déplacer ; communiquer via un ordinateur, toujours par la pensée, quand on ne peut plus parler), a déjà été emprunté par d’autres domaines et pour des personnes en bonne santé. L’ICM peut notamment être utilisé pour contrôler par la pensée des jeux vidéo, des logiciels, de la robotique ou des gadgets électroniques.Les opportunités offertes par ces interfaces sont exponentielles.Précurseur dans ce domaine et celui de l’informatique : Microsoft. En 2006, la firme de Redmond a en effet déposé un brevet pour un dispositif capable de reconnaître les états mentaux d’un sujet à partir de l’activité électrique du cerveau. Objectif affiché : étudier plus efficacement la façon dont les utilisateurs interagissent avec les ordinateurs, pour évaluer et optimiser les interfaces de leurs logiciels. Jusqu’ici les développeurs ne disposaient que des témoignages directs des utilisateurs, or, comme le soulignaient à l’époque Desney Tan et Johnny Lee de Microsoft : « les êtres humains sont souvent de médiocres témoins de leurs propres actions ».Mark Zuckerberg, lui, rêve de connecter le monde et plus que tout de connecter les cerveaux par la seule pensée. Sa solution : une forme de télépathie influée par une intelligence artificielle. En 2007, il affirmait : « un jour, vous serez capable de penser à quelque chose que vos amis pourront ressentir immédiatement. »

Source : Homme machine – Facebook et Elon Musk veulent connecter le cerveau | L’ADN

(Visited 79 times, 1 visits today)

Comments are closed.