Comment les ondes Gamma à 40Hz peuvent guérir vos souvenirs ! | Neotrouve

Comment les ondes Gamma à 40Hz peuvent guérir vos souvenirs !

Non, ce n’est pas une station de radio qui vous rend vos souvenirs. Mais cela y fait penser. Simplement de petits flashes lumineux à une fréquence de 40 illuminations par seconde, qui entraînent une activité rythmique de vos neurones dans la partie visuelle de votre cerveau et « lavent » ces derniers des déchets moléculaires qui les empoisonnent, les fameuses plaques amyloïdes associées à la maladie d’Alzheimer.

Pour l’instant, ce scénario a été réalisé sur des souris. Ses auteurs : Hannah Iaccarino, Li-Huei Tsai et leurs collègues de l’Institut technologique du Massachusetts. Ces neuroscientifiques ont tout d’abord constaté que chez des souris dont le cerveau est envahi de plaques amyloïdes, une des fréquences d’activité cérébrale (les décharges électriques naturellement produites par les neurones lorsque nous pensons) est estompée lorsqu’elles réalisent des tâches d’apprentissage ou de mémorisation. Il s’agit d’une fréquence cérébrale à 40 hertz bien connue des spécialistes, la fréquence dite gamma. L’idée des chercheurs a alors été simple : forcer le cerveau des rongeurs à produire cette fréquence électrique, pour essayer de régénérer les neurones.

Ce qu’ils ont fait à l’aide d’une méthode appelée optogénétique, qui consiste à introduire dans les neurones des minicapteurs de lumière qui, éclairés par des rayons lasers bleus, jaunes ou rouges, forcent ces derniers à produire de l’électricité. En éclairant les neurones des souris avec des lasers pulsés à la fréquence de 40 hertz, les neuroscientifiques ont alors vu que leur cerveau se vidait de ses plaques d’amyloïde.

Quand la lumière nettoie le cerveau

Ces résultats étaient encourageants, mais leur portée limitée par la nécessité de manipuler les neurones à l’échelle moléculaire afin d’y déposer ces capteurs photoélectriques miniatures, chose impossible chez un patient humain.

Les chercheurs ont alors tenté le tout pour le tout : envoyer tout simplement des flashes lumineux à 40 hertz dans les yeux des souris en espérant que, remontant de la rétine via le nerf optique jusqu’à la zone visuelle du cerveau, ils transmettent cette fréquence aux neurones. Les résultats ont dépassé leurs espérances : là encore, le cerveau des souris se débarrassait en grande partie de ses plaques d’amyloïde.

Ces expériences établissent donc, chez l’animal, le pouvoir purifiant des ondes gamma. Pour expliquer ce surprenant effet, à l’heure actuelle, les chercheurs se bornent à constater que soumises à des ondes gamma, les cellules gliales qui entourent les neurones redoublent d’activité pour évacuer les déchets qui les environnent. Mais il restera à confirmer ces résultats chez l’être humain, et à savoir dans quelle mesure ce mécanisme de lavage par les ondes peut s’étendre au-delà des zones visuelles du cerveau, jusqu’à celles sous-tendant la mémoire, si rudement touchées par la maladie.

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-alzheimer-la-frequence-qui-soigne-37943.php

(Visited 368 times, 6 visits today)

Comments are closed.