L’écriture sur clavier : un danger pour votre cerveau | Neotrouve

L’écriture sur clavier : un danger pour votre cerveau

Après avoir été remise en question dans une dizaine d’États américains en 2014, l’écriture cursive amorce son grand retour dans plusieurs provinces des États-Unis. Un revirement graphique qui s’explique par de nouvelles études démontrant un lien de cause à effet entre la baisse du niveau des élèves et l’emploi des claviers.Ce sont des plaisirs qui se perdent. Recevoir une lettre de son amoureux, découvrir une carte postale de ses amis de vacances ou déchiffrer un post-it noirci de pattes de mouches. Aux États-Unis depuis la rentrée 2014, les étudiants n’ont plus même le plaisir de pouvoir s’échanger entre deux tables des petits bouts de papiers secrets. L’écriture cursive a été abandonnée. Jugée trop complexe. Froidement accueillie par les parents d’élèves et fustigée par les chercheurs, cette abrogation fait toutefois aujourd’hui l’objet d’une controverse. En cause? La confirmation d’une corrélation entre potentiel cognitif et écriture manuscrite.C’est l’histoire que nous conte Quartz sur son site. Celle de l’impossible abandon d’un système vieux de plus d’une vingtaine de millénaires. À l’heure du diktat de l’instantané, où le temps des horloges semble avoir été complètement détraqué, l’adage «vite fait bien fait», n’a selon toute apparence jamais été aussi vrai. A fortiori concernant la sphère des communications. Ainsi n’est-il pas anodin qu’un outil aussi simple et primitif que le stylo ait été en premier remis en question! Trop compliqué et trop lent comparé au clavier, plus commode et plus certain ; il n’y avait en effet pas tellement besoin de réfléchir.

Source : L’écriture sur clavier : un danger pour votre cerveau

(Visited 155 times, 1 visits today)

Comments are closed.