La mystérieuse pyramide de Cassini | Neotrouve

La mystérieuse pyramide de Cassini

NEOTROUVE EXPLORE vous emmène en balade  au sommet du Grand Cap au Revest les Eaux où se trouve une mystérieuse pyramide.

La pyramide de Cassini  est le témoin d’une extraordinaire histoire de famille et d’un travail en tous points exceptionnel.

Géographes hors pair, César François et son fils Jean Dominique Cassini vont établir au XVIII Siècle une carte de France à la précision inégalée, fruit d’un travail considérable. Jean-Dominique, comte de Cassini, est né à Paris en 1748. En 1785. Il est officiellement nommé directeur de l’Observatoire de Paris en 1784. Le projet secret de la famille Cassini était également de répertorier et marquer certains sites placés à des points cruciaux de la carte de France. En ce qui concerne cette pyramide, à ce jour, on ne sait pas exactement quel était l’utilité de la placer en ce lieu.

AU SOMMET D’UNE COLLINE à 777m

Il suffit de monter au sommet (782 m) pour mesurer la pertinence d’un choix offrant une ouverture panoramique exceptionnelle et l’impression de dominer tous les monts avoisinants : 360° de panorama, des Alpes au Calanques, du Cap Sicié au Signal de Beguines. La pyramide quant à elle est situé à l’altitude très symbolique de 777 m…

LA DYNASTIE DES 4 CASSINI IMPLIQUEE DANS DES SOCIETES SECRETES

La « dynastie » des quatre grands Cassini que nous évoquons ici d’avoir vécu jusqu’à un âge très avancé pour l’époque. C’est aussi un cas rare dans l’histoire des sciences où des hommes de quatre générations,issue d’une même famille, se sont consacrés totalement à la même science Quatre générations de Cassini se sont succéder pendant 132 ans pour mener à bien les travaux nécessaires à l’établissement de la plus précise « Carte de France » jamais réalisée et tous étaient membres de la « Société Angélique ». -la famille Cassini détient un important secret. -Toutes les informations à notre disposition nous orientent vers un secret qui concerne des connaissances ou un « savoir » qui s’inscrit dans la géographie de notre pays, une géographie que nous qualifierons de « sacrée ».

-Les Cassini savaient que notre territoire abrite des endroits étranges qui offrent des particularités physiques étonnantes. Beaucoup de ces lieux sont situés sur l’axe du Méridien de Paris ou à proximité. -Les Cassini tenaient à jour une sorte de document personnel, jamais réédité, et aujourd’hui tombé dans l’oubli. Ce document était une série appelée « Cahiers Méridiens »
-Ces mystérieux « Cahiers Méridiens » sont complétés par des notes surprenantes qui ne concernent pas uniquement des sujets scientifiques. Dans ces « Cahiers », il y est question notamment de relevés accentués sur certains points précis de notre territoire.
-On y découvre une insistance remarquable pour des sites dits « archéologiques » situés sur la Méridienne de Paris (le Méridien d’origine ou Méridien 0).

Ces sites entreront par la suite dans différents travaux indexés sur des événements liés à l’histoire secrète ou occulte de notre pays. Tout ceci n’est sans doute pas étranger au fait que les quatre Cassini de cette « dynastie » furent non seulement tous membres de la mystérieuse « Société Angélique » (ou « Société du Brouillard ») dans laquelle ils occupèrent tous des fonctions importantes mais ils furent aussi introduits dans des cénacles encore plus fermés proches de la FM dans lesquels était conservé un enseignement secret remontant peut-être à l’Egypte et à Pythagore. Cassini IV.

La tombe de Cassini IV à Thury-sous-Clermont présente un certain nombre d’anomalies qui nous permettent de penser qu’il fut sans aucun doute un « savant initié »,et un membre important de sociétés secrètes très fermées. Le texte de la stèle de marbre figurant sur l’une des faces de la tombe de Cassini comporte un message crypté. Les Cassini travaillèrent assidûment à l’élaboration du Méridien de Paris (Méridien d’Origine ou Méridien zéro) et menèrent des études très poussées sur certains sites privilégiés situés sur le Méridien lui-même ou proche de celui-ci. Le Méridien n’est pas seulement un repère spatial à destination des marins et des géographes, il représente en réalité beaucoup plus. Il participe en profondeur, et de façon active, à l’économie de la géographie sacrée de notre territoire et se trouve impliqué dans la mise en branle de certaines énergies subtiles.


AXIS MUNDI

Selon les traditions Esotériques, en suivant la direction du Nord, ou plus exactement en se dirigeant vers le pôle dans le prolongement duquel est située l’Etoile Polaire, symbole de l’axe du monde, que nous pourrons espérer vaincre la mort. Dans toutes les traditions, l’axe du monde, est considéré comme étant l’ « invariable milieu », le « centre du monde », c’est- à-dire un endroit situé hors du temps, l’équivalent de l’éternité ou « Temps des Anges »,qui est la destination finale des « initiés ». Une fois qu’ils sont parvenus à atteindre ce « lieu », ils ont dépassé les limites de la vie humaine ordinaire. Ils sont devenus comme des « Anges ». Pour les Cassini ces sites privilégiés revêtaient une importance cruciale et ils mettaient en garde les générations futures de ne jamais les oublier, de ne surtout pas les dénaturer, et encore moins de les éloigner de leurs fonctions « primordiales » et « sacrées » (selon leurs propres termes). Non seulement les Cassini dressèrent un état de lieux de notre pays bien éloigné des travaux ayant un rapport direct avec la topographie du Méridien de Paris, mais ils joignirent à leurs observations des détails et des chronologies pour le moins curieux. En plus de cela, ils rassemblèrent des collections d’objets archéologiques qu’ils appelèrent des « engins » et des « machines antiques » dont on ignore la nature exacte.

 

 

(Visited 525 times, 1 visits today)

Comments are closed.