#voituresbrulées : le vrai bilan de la la nuit de la Saint-Sylvestre que Macron vous cache | Neotrouve

#voituresbrulées : le vrai bilan de la la nuit de la Saint-Sylvestre que Macron vous cache

Au cours, 1.031 véhicules ont été incendiés et 510 personnes ont été interpellées en France, des chiffres en hausse par rapport à l’an dernier, a indiqué lundi le ministère de l’Intérieur dans un communiqué publié sur Twitter. La nuit de dimanche a notamment été marquée par la violente agression dont ont été victimes deux policiers à Champigny-sur-Marne. Au total, le ministère de l’Intérieur a comptabilisé huit policiers et trois militaires de l’opération Sentinelle blessés.

Europe 1


Comme chaque année, la soirée du réveillon a été marquée, dans toute la France, par de nombreuses dégradations, agressions et autres incendies volontaires. En voici une liste non-exhaustive.

Vienne (86) : voitures, car incendiés et interpellations

Les quelque cent cinquante gendarmes, quatre-vingts policiers et environ deux cent cinquante sapeurs pompiers étaient mobilisés pour la nuit de la Saint-Sylvestre qui n’a pas failli à la « tradition » avec son lot d’exactions.

Plusieurs voitures, une bonne dizaine, ont été incendiées dans les villes de Poitiers et de Châtellerault. Dans l’ancienne capitale régionale du Poitou-Charentes les auteurs de ces délits s’en sont pris à un car qui a été entièrement brûlé. Les faits se sont déroulés dans le quartier des Couronneries à Poitiers.

Les forces de l’ordre, la police nationale, qui patrouillaient cette nuit-là ont interpellé plusieurs personnes, des mineurs notamment, qui seraient parmi les auteurs de ces actes de vandalisme. A Chauvigny, ce sont les gendarmes qui sont intervenus à quatre reprises suite à des actes de violence.

Centre Presse


Nouvel an à Toulouse (31) : une quarantaine de voitures incendiées pendant la nuit

Une quarantaine de voitures auraient été incendiées, à Toulouse, dans la nuit du dimanche 31 décembre 2017 au lundi 1er janvier 2018. Sur l’ensemble de la ville de Toulouse, il y aurait eu pas moins d’une vingtaine de départs de feu. C’est surtout dans les quartiers sensibles de Toulouse, au Mirail notamment qu’ont été constatées ces violences urbaines.

Un premier véhicule aurait été incendié dès 18 h 30, dimanche 31 décembre 2017, à La Reynerie. Les pompiers et policiers qui intervenaient auraient alors été pris pour cibles. Ce qui a aussi été le cas pendant la grande partie de la nuit. Aucune arrestation n’a cependant été effectuée.

Actu.fr


Rennes (35) : Cinq voitures ont brûlé la nuit du Nouvel An, un pompier agressé

Cinq voitures ont brûlé durant la nuit du Nouvel An sur le secteur de Rennes. Par ailleurs pompier a été agressé lors d’une intervention de secours à Saint-Jacques-de-la-Land.

Ouest-France


Cherbourg (50) : Feu de poubelle et dégradations pour le nouvel an

Lundi 1er janvier 2018, secours et force de l’ordre ont constaté à Cherbourg plusieurs feux de poubelles et dégradations. Trois abribus ont été attaqués à la batte de baseball.

Actu.fr


Givors (69) : Pas de repos pour les pompiers

Les soldats du feu sont intervenus vers 1h30 dans le quartier des Bans à deux pas du collège Paul Vallon de Givors pour éteindre une poubelle en feu placée la route. À peine l’incendie maîtrisé, les sapeurs-pompiers étaient derechef sur le pont : une voiture en feu a été signalée à 1h40 rue Joseph Liauthaud. Là encore, le sinistre a pu être maîtrisé sans autre dommage que le véhicule en stationnement. Mais à 2h50, un second véhicule incendié est signalé à proximité de la salle Georges Brassens, sur le parking de l’allée Nelson Mandela. Une fois de plus, l’intervention des pompiers a permis de maîtriser le départ de feu. […]

Lyon Capitale


Dunkerque (59) : la détestable «tradition» des incendies du Nouvel an perdure

Comme tous les ans, des incendies ont marqué la nuit du réveillon dans le Dunkerquois. Dès minuit passé, les mises à feu ont débuté. Ce sont d’abord des poubelles qui ont été incendiées entre à 0 h 30 et 1 h 20, rue du Jaguar aux Glacis, puis rue de la Ferme à Petite-Synthe et enfin rue du Jeu-de-Mail.

 

La Voix du Nord


Strasbourg

Comme chaque année, c’est à Strasbourg que se sont concentrés la plupart des incidents de la nuit du Nouvel An en Alsace. Selon le syndicat de police Alliance, cinq policiers ont été légèrement blessés, dont quatre victimes de tirs de mortier. Deux agents ont été visés au niveau des jambes dans le quartier du Neuhof, allée Reuss. L’un a subi des examens après avoir vu un mortier exploser près de son oreille près du parc des Poteries, rue Colette. Un autre policier a été victime d’un tir de mortier sur la main, dans le quartier de l’Esplanade, avenue du général de Gaulle.

À Strasbourg, une quinzaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de violences urbaines. « Tirer des mortiers sur les forces de l’ordre, c’est malheureusement une triste tradition », commente Sébastien Gérardin, secrétaire général du syndicat Alliance dans le Bas-Rhin :

Lundi 1er janvier au matin, la préfecture du Bas-Rhin n’avait pas encore communiqué autour du bilan officiel de la nuit de la Saint-Sylvestre. Le syndicat Alliance parle de son côté de 75 voitures brûlées à Strasbourg, contre une cinquantaine l’année dernière. On compte sept interpellations dans le cadre d’incendie et de tentatives d’incendie. Deux voitures ont également brûlé à Sélestat, et une à Haguenau.

Au total dans le Bas-Rhin, 1.500 policiers, gendarmes et militaires de l’opération Sentinelle étaient mobilisés cette nuit de la Saint-Sylvestre, dont 1.000 rien que dans l’agglomération strasbourgeoise.

Selon un bilan provisoire, une quinzaine de voitures ont été incendiées à Mulhouse, dans les quartiers Drouot et Bourtzwiller, ainsi qu’une demi-douzaine sur Colmar, où un incendie de voiture s’est propagé au balcon d’un immeuble, rue de Sint Niklaas, sans faire de blessés.

France Bleu


Val-de-Marne (94) : 28 interpellations dans le département

Au total, les forces de l’ordre ont réalisé 28 interpellations sur le département. Une vingtaine de personnes ont été placées en garde à vue et trois policiers ont été « légèrement contusionnés ». Plusieurs voitures ont par ailleurs été brûlées. Au total 250 véhicules ont été incendiés en zone police dans la région. Une trentaine de plus que l’an dernier. On ignore combien exactement dans le Val-de-Marne pour l’instant.

Le Parisien


Oise (60) : des voitures brûlées à Creil, des tensions à Beauvais

Malgré la présence d’une demi compagnie de CRS, le secteur creillois a été troublé, en début de nuit, par quelques incendies de voitures. Des feux ont ainsi mobilisé les policiers et les sapeurs-pompiers à Montataire, Creil et Villers-Saint-Paul. Par ailleurs quelques tensions sont aussi à signaler entre jeunes et policiers dans le secteur du quartier Saint-Lucien à Beauvais. Les policiers sont actuellement mobilisés pour tenter de rétablir le calme.

Le Parisien


Valence et Romans sur Isère (26) : Voitures brûlées

Selon nos informations, en milieu de nuit, une dizaine de voitures avaient été touchées par des incendies lors de la Saint-Sylvestre. Principalement sur l’agglomération de Valence, et à Romans-sur-Isère. Les premiers feux se sont déclarés vers 19 heures dans la soirée du dimanche 31 décembre. Policiers et sapeurs-pompiers ont été mobilisés lors de ces différentes interventions.

Le Dauphiné


Mulhouse (68) : feux de voitures et incidents dans l’Eurométropole

Vers minuit, au moins cinq véhicules avaient brûlé dans les quartiers ouest de Colmar, ont constaté sur place les journalistes de L’Alsace : un scooter rue de Sint-Niklaas peu avant 20 h, puis une voiture rue de Turckheim près de la rue Daniel Blumenthal, et trois voitures – dont deux par propagation – aux alentours de minuit, sur un parking entre l’avenue de Paris et la rue de Sint-Niklaas.

C’est d’ailleurs au cours de l’opération d’extinction de ce triple feu de voiture qu’un pompier a remarqué des flammes sur le balcon d’un appartement, au 14e étage d’un immeuble qui en compte 15, au numéro 2 de la rue de Sint-Niklaas. Le feu de balcon a fait éclater une fenêtre et s’est légèrement propagé à l’appartement.

Le logement n’était pas occupé au moment de l’incendie, si ce n’est par un chien qui a été recueilli sain et sauf par les hommes du feu. […]
Tandis qu’une vingtaine de pompiers intervenaient sur cet incendie, de nombreux feux d’artifice continuaient à fuser dans les alentours, y compris près des lieux du sinistre rue de Sint-Niklaas, où des affrontements ont eu lieu avec les forces de l’ordre qui ont fait usage de grenades lacrymogènes.

Par ailleurs, les pompiers ont dû éteindre de nombreux feux de détritus, de poubelles et de bennes à ordures, en particulier dans les quartiers ouest. […]

DNA


Sarthe (72) : feux de voitures

Durant la nuit de dimanche à lundi, les pompiers sont intervenus à plusieurs reprises sur des incendies, au Mans, mais aussi en campagne.(..)
Ce sont donc neuf voitures qui ont brûlé entre dimanche et lundi en Sarthe.

Le Maine Libre


Roubaix (59) : Neuf incendies de voitures

En tout, les sapeurs-pompiers de Roubaix sont sortis dix-huit fois de leur caserne pendant la nuit de la Saint-Sylvestre. Ils sont intervenus neuf fois pour circonscrire des feux de voitures volontaires à Roubaix et Wattrelos et neuf fois pour des malaises ou des blessés à domicile.

La VDN

Le passage à tabac de deux policiers de Champigny (Val-de-Marne) n’a pas empêché le ministre de l’Intérieur de dresser un tableau globalement positif de la nuit du réveillon. Les services du ministre de l’Intérieur font également état d’un nombre de voitures brûlées et d’interpellations en hausse par rapport à l’an dernier.

«Les festivités se sont bien passées (…) Dans l’ensemble, les gens ont pu jouir de la nuit de la Saint-Sylvestre de manière pacifiée», n’a pas hésité à affirmer Gérard Collomb.

J’ai fait une petite recherche sur l’effectif ( policiers + gendarmes ) mobilisé pour le réveillon.
Les effectifs de pompiers sont globalement stables : 40 000

2005 : 25 000 ( malgré les émeutes de Novembre )
2008 : 35 000
2009 : 45 000
2010 à 2014 : 55 000
2015 à 2017 : 100 000

Le nombre de voitures brûlées :

de 2004 à 2007 : environ 400
depuis 2008 : entre 900 et 1150

Donc, entre 2008 et 2017, triplement des effectifs pour un nombre de voitures brûlées comparable.

(Visited 362 times, 1 visits today)

Comments are closed.