Cerveau artificiel : cette infrastructure neuromophique peut réaliser 46 milliards d’opérations synaptiques par seconde  | Neotrouve

Cerveau artificiel : cette infrastructure neuromophique peut réaliser 46 milliards d’opérations synaptiques par seconde 

Il y a trois ans, des universitaires et une grande société américaine d’informatique ont présenté une puce informatique – ou plutôt neuromorphique – dont le but est d’augmenter les fonctions du cerveau humain. Il s’agit vraisemblablement d’un premier pas vers l’apparition future du cerveau artificiel.

En 2014, la puce True North a vu le jour, conçue et présentée par cinq laboratoires de la société IBM et de l’Université de Cornell (États-Unis). Celle-ci mesurant 4,3 cm² est composée de 5,4 milliards de transistors et reproduit un réseau de 4096 noyaux neuro-synaptiques, soit l’équivalent d’un million de neurones et 256 millions de synapses. Par ailleurs, cet ensemble est relié par un circuit informatique autonome.

Chacun de ces noyaux dispose de sortes de neurones et de synapses, essentiels pour les capacités de calcul et de mémoire. Ainsi, les propriétés du cerveau humain sont prises en exemple puisque ces éléments fonctionnent de façon asynchrone – ou non synchrone – et ceux qui ne sont pas utilisés restent inactifs, tout comme chez l’être humain.

Source : Cerveau artificiel : cette infrastructure neuromophique peut réaliser 46 milliards d’opérations synaptiques par seconde – SciencePost

(Visited 98 times, 1 visits today)

Comments are closed.