Visualiser les méridiens d’acupuncture avec une caméra thermique ? | Neotrouve

Visualiser les méridiens d’acupuncture avec une caméra thermique ?

Les méridiens sont dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC) de présumés canaux de l’énergie de l’homme sur la surface de la peau, dans lesquels la dite énergie de vie ‘Chi’  circulerait.

Selon ce système, il y aurait 12 méridiens principaux (ou méridiens réguliers) formant des paires. Chacun des ces 12 méridiens serait relié à un ou plusieurs organes.

Le chercheur en biophotons Fritz-Albert Popp a publié en 2005, avec deux collègues de son institut privé IIB de Neuss, un ouvrage dans lequel les auteurs affirment qu’avec une caméra thermique disponible dans le commerce on pouvait prouver de façon reproductible les soi-disant méridiens. Toutefois, le chercheur en biophotons supposait qu’il apparaissait encore en plus d’autres canaux mystérieux. Bien qu’il ait été travaillé dans son propre institut avec des instruments très sensibles dans des pièces sombres et que les biophotons soient qualifiés de rayonnement faible selon les indications de l’IIB, il doit dans cette expérience en avoir été tout autrement. La caméra thermique à infra-rouge relativement insensible était supposée pouvoir montrer ici les biophotons. Une multitude de pages web qui prennent pour thème la MTC, le Shiatsu ou des méthodes analogues, ont accueilli les résultats avec un total manque de sens critique et, triomphants, ont rendu public des parties du travail en tant que preuves à l’appui de l’existence des méridiens.

À l’Université de Graz les expériences de Popp ont été refaites, mais cette fois sur deux cadavres et six participants. De nouveau ont réapparu dans les images thermiques des phénomènes analogues, mais en tant qu’artéfacts chez les morts et les vivants. Il agissait simplement de réflexions. Les auteurs auraient donc pû reçevoir n’importe quelles images de réflexion sur un déplacement du moxa-cigare, donc aussi de celles qui correspondent aux méridiens de MTC postulés. Le travail de Litscher, l’auteur qui réfute, est disponible en ligne.
En dépit de cela, la méthode est commercialisée en tant qu’« analyse infrarouge » par l’un des auteurs du travail cité ci-dessus, Klaus-Peter Schlebusch, médecin à Essen et président du ‘Zentrums zur Dokumentation für Naturheilverfahren’ (centre de documentation pour les thérapies naturelles).

 

https://www.psiram.com/fr/index.php/M%C3%A9ridien

 

 

(Visited 328 times, 1 visits today)

Comments are closed.