Des biologistes ont transféré la mémoire d’un escargot de mer à un autre | Neotrouve

Des biologistes ont transféré la mémoire d’un escargot de mer à un autre

Des chercheurs de l’Université UCLA de Californie affirment avoir implanté un souvenir sur un autre spécimen.

Aplysia californica est un gros mollusque marin qui a la particularité de présenter des neurones tout aussi imposants, ce qui facilité l’étude de la formation et du stockage de la mémoire.

C’est la raison pour laquelle les scientifiques de l’Université de Californie l’ont choisi pour, affirment-t-ils, parvenir à transférer la mémoire de l’un d’eux à l’un de ses congénères, en transplantant un brin d’information génétique.

L’expérience

De faibles décharges électriques ont été appliquées aux mollusques, à la suite desquelles ils adoptaient une posture défensive tout en contractant leur corps pendant 50 secondes au moindre contact physique.

Deuxième étape : l’ARN (“acide ribonucléique, un cousin de l’ADN impliqué dans le codage et l’expression des gènes”indique 20minutes) est transféré sur des mollusques qui n’avaient pas reçu de décharges électriques.

Un résultat insolite

Les scientifiques se sont aperçus que ces mollusques non conditionnés contractaient leurs corps de la même manière que ceux qui avaient subi des décharges électriques. D’après eux, telle est la preuve que la mémoire a bel et bien été transférée entre congénères.

Pour David Glanzman, principal auteur  de l’étude présentée lundi dans la revue Eneuro, cette expérience semble confirmer que certains souvenirs sont stockés dans le noyau des neurones. Les applications possibles, bien avant de penser à transposer Matrix dans la vie réelle ? Une meilleure compréhension, par exemple, des mécanismes d’Alzheimer et donc, l’élaboration de traitements.

Source : Des biologistes ont transféré la mémoire d’un escargot de mer à un autre

(Visited 60 times, 1 visits today)

Comments are closed.