Au Panama, des singes viennent peut-être d’entrer dans l’âge de pierre | Neotrouve

Au Panama, des singes viennent peut-être d’entrer dans l’âge de pierre

Il y a 4 262 millions d’années, nos ancêtres ont commencé à utiliser les pierres. Cette période constituait un élan considérable dans l’évolution de la civilisation humaine. Ce comportement a également été constaté chez certaines espèces d’oiseaux, de reptiles et de mammifères. Il est également présent chez trois espèces de primates non humains dont des chimpanzés d’Afrique de l’Ouest, des macaques de Thaïlande et des capucins touffus à face blanche.Dernièrement, une équipe internationale de chercheurs a réalisé un documentaire sur un groupe de capucins sapajous vivant sur l’île de Jicaron, au Panama.

Les scientifiques ont constaté que cette population de capucins non touffus à face blanche vient d’entrer dans l’âge de pierre. Ces animaux utilisent couramment des pierres pour briser des noix et des coquillages.L’étude a été relatée dans le journal New Scientist. Néanmoins, elle doit encore être confirmée par une revue à comité de lecture.Ils enseignent le maniement des outils aux plus jeunesLes capucins à face blanche de Panama seraient ainsi les quatrièmes primates non humains à atteindre l’âge de pierre. D’ailleurs, ils enseignent aux plus jeunes le maniement des outils. Les chercheurs ont avancé que leur évolution présente des similitudes avec celle de l’homme.Un des traits qui ont suscité l’intérêt des scientifiques est que la zone où les singes se servent d’outils est très réduite. En fait, seuls quelques mâles sur une partie de Jicaron ont développé cette capacité. Les autres populations de l’île en sont donc dépourvues.

Toutefois, les chercheurs estiment que, si on se réfère à l’évolution de l’homme, il est fort probable que ces singes précurseurs ne vont pas tarder à diffuser cette pratique à travers le reste de leur population.Grâce à la sécurité dont ils bénéficient sur l’îleD’après les experts, cette population de capucins de Panama aurait pu développer cette capacité grâce à une certaine sécurité dont elle jouit sur la petite île. Elle n’y est exposée qu’à très peu de prédateurs naturels. Ces singes ont ainsi le temps d’explorer leur terrain et de perfectionner la confection et l’utilisation des outils.Notons que le cas des primates vivant dans un milieu sauvage ne doit pas être appréhendé de la même manière que celui de ceux qu’on voit se servir d’outils dans les vidéos sur YouTube. Ces derniers, étant des animaux captifs, selon les experts, auraient appris plus vite à proximité de l’homme.

Source : Au Panama, des singes viennent peut-être d’entrer dans l’âge de pierre

(Visited 175 times, 1 visits today)

Comments are closed.