Les automobilistes parisiens sont prévenus. La mairie de Paris dispose désormais d’un nouvel équipement flambant neuf pour traquer les infractions. Une salle ultra-moderne située dans le quatrième arrondissement, reliée aux 900 caméras réparties sur l’ensemble de la ville et gérée par des agents, comme le révèle le quotidien Le Parisien.

Disposant chacun de multiples écrans de contrôle, les agents traquent en permanence les infractions dans les rues de la capitale depuis le 1er octobre, date de la mise en place de ce dispositif. Une fois le méfait commis, l’agent effectue une capture d’écran pour prouver l’infraction, puis dresse un procès-verbal directement envoyé au centre de traitement des amendes à Rennes (Ille-et-Vilaine). Le contrevenant reçoit directement l’amende chez lui, comme le détaille le quotidien Le Parisien. Avec cette politique, Anne Hidalgo compte protéger les plus vulnérables sur la route, notamment les cyclistes et les piétons. La maire de Paris s’est réjouie de la création de cette nouvelle unité qui “va permettre d’agir plus vite et à plus grande échelle contre la délinquance routière”, explique-t-elle au Parisien.