Le secret des bols chantants tibétains expliqué par la science | Neotrouve

Le secret des bols chantants tibétains expliqué par la science

Les bols chantants tibétains sont bien connus de tous ceux qui s’intéressent à la culture tibétaine et au bouddhisme. Remplis d’eau ils permettent de produire un curieux phénomène hydroacoustique, déjà décrit par Michael Faraday. Le comportement de l’eau dans ces bols vient d’être étudié à l’aide d’une caméra ultrarapide.

La physique des ondes, fascinante, est riche d’une grande variété de phénomènes. On peut même dire qu’elle est au cœur de presque toute la physique, et cela au moins pour deux raisons. La première est que le concept de champ, qu’il soit classique ou quantique, domine quasiment toute la physique. La seconde est que la dynamique de ces champs dans l’espace et le temps se fait justement à l’aide de propagations d’ondes.

C’est sans doute celles à la surface ou à l’intérieur des liquides qui permet d’illustrer toute la complexité des phénomènes ondulatoires, de sorte qu’il est possible de comprendre bien des branches de la physique en s’aidant de modèles issus de l’hydrodynamique. On sait par exemple que John Wheeler a fait grand usage des analogies entre le comportement dynamique de l’espace-temps et celui de l’eau.

Le concept de champ est largement issu initialement des travaux de Michael Faraday en électricité et surtout en magnétisme. Or, il se trouve qu’en 1831, le grand physicien s’était penché sur le comportement d’un liquide dans un récipient dont les parois étaient soumises à des excitations vibratoires. Au-delà d’une certaine fréquence, la surface plane du liquide cesse de l’être et exhibe diverses structures pouvant être périodiques. Il s’agit d’un phénomène non linéaire, comme dans le cas des fameuses vagues scélérates. On parle alors d’ondes de Faraday à la surface de ce liquide et plus généralement d’instabilité de Faraday.

Dans le cas des fameux bols chantant tibétains, on peut même voir l’apparition de ce qui semble être un état d’ébullition de l’eau.


En tournant lentement une mailloche sur le bord extérieur d’un bol tibétain rempli d’eau, on génère des vibrations dans le bol qui se met à émettre des sons harmonieux. Passé une certaine fréquence, la surface de l’eau s’agite et se brise en gouttes. © Denis Terwagne, John W. M. Bush/YouTube
Mais qu’est-ce qu’un bol tibétain ?

 

Il s’agit généralement d’un bol formé d’un alliage de bronze contenant au total sept métaux comme l’argent, l’étain, le mercure, l’or, le cuivre, le fer et le plomb. Chacun de ces métaux symboliserait des planètes du Système solaire à moins qu’il ne s’agisse des sept centres d’énergie que les traditions indiennes et bouddhiques situent à divers endroits dans le corps humain, les chakras. Ces bols ont donc une fonction ésotérique dans ces civilisations et sont associés à diverses pratiques chamaniques ou de méditation, essentiellement dans les régions himalayennes (Tibet, Népal, Bhoutan, Ladakh…) et le nord de l’Inde.

Toujours est-il qu’en tournant lentement une mailloche (bâton en bois, parfois recouvert de cuir ou de caoutchouc) sur le bord extérieur ou intérieur du bol rempli d’eau à diverses hauteurs, on génère des vibrations dans le bol qui se met à émettre des sons harmonieux. Passé une certaine fréquence, la surface de l’eau s’agite et se brise même en gouttes qui semblent danser et léviter au-dessus du liquide. Il s’agit d’un excellent exemple d’instabilité de Faraday.


La fréquence d’excitation de l’eau est ici f = 188 Hz et la lettre gamma est une mesure de l’intensité de la vibration sonore faisant vibrer les parois du bol tibétain. La vidéo montre ici le phénomène au ralenti. © Denis Terwagne, John W. M. Bush/YouTube

 

Des chercheurs de l’Université de Liège et du mythique Massachusetts Institute of Technology, là où enseigne Walter H.G. Lewin, ont décidé d’en apprendre un peu plus sur la formation de ces gouttes par instabilité Faraday. Pour cela ils ont filmé le comportement de l’eau dans un bol tibétain à l’aide d’une caméra ultrarapide. De cette manière, des observations qualitatives et des mesures quantitatives ont pu être faites. Il s’agissait de trouver des lois mathématiques concernant la formation, l’éjection et l’accélération des gouttes lors de leur danse au-dessus de la surface de l’eau.


La fréquence d’excitation sonore est ici de f = 143 Hz. On voit alors des gouttes d’eau se former. La vidéo montre ici le phénomène au ralenti. © Denis Terwagne, John W. M. Bush/YouTube
Les chercheurs considèrent qu’ils ont acquis de cette façon une bonne compréhension de ce phénomène et ont même publié un article (donné en lien ci-dessous) sur ce sujet. Ils veulent maintenant étudier les changements qui se produiraient en modifiant la composition du liquide et celle du bol.

 

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/en-video-la-physique-de-leau-dansante-des-bols-tibetains_31206/#xtatc=INT-241

(Visited 3 007 times, 10 visits today)

38 Responses to “Le secret des bols chantants tibétains expliqué par la science”

  1. 1
    ? Says:

    Vous cherchez les bons nombres?
    Que disent ces videos,qui ne parlent que d’un seule voix, sinon un huit.
    Vous cherchez des virgules ou il ne faut voir que des entiers
    Mais de quelle dimension êtes vous donc?

    Ce phénomène étudié par tant d’anciens porte aujourd’hui le nom de cymatic.

    Avec du sable et du son
    Avec vos yeux vous pouvez regarder le son.
    http://www.wat.tv/video/formation-formes-regulieres-1gtaf_2ey61_.html

  2. 2
    MF-3 Says:

    Dis nous en plus ? Merci Devellope

  3. 3
    joachim Says:

    Merci, trés intéressant.

  4. 4
    zone 51 Says:

    @ ?
    Bien vu le rapprochement avec la cymatic .
    Considéré sous cette angle il est évident que chaque structure matériel ( tridimensionnelle ) a sa contre partie vibratoire , ce qui est mis en évidence par les images suivantes .
    http://cymascope.com/cyma_research/biology.html
    Je pencherai pour une sorte de mise en évidence ( de matérialisation) des champs morphogénétiques . Ce qui ne fait que confirmer que la source de toute matière est la vibration .
    La sono-thérapie est utilisée de façon plus ou moins empirique . En poussant les choses un peu plus loin, on peut envisager le fait de trouver le son correct pour soigner tel ou tel dysfonctionnement en visualisant la forme générée par le son produit et en cherchant à la rapprocher le plus possible de la structure de l’organe ou de la cellule malade . En somme la forme générée par le son déterminerait le potentiel curatif de de dernier.

  5. 5
    Ex Or Says:

    Au tout début hors du temps et de l’espace vaguait
    une immense intention d’Amour qui ne savait encore prendre forme Et un jour cette intention qui fécondait l’oeuf initial explosa de sa coquille..
    Ainsi le Verbe prit forme et le son de sa gloire résonne encore dans son Univers.Le son de cette intention prit forme dans ses multiples vibrations de telle sorte que toute forme puisse nous informer de cette intention.

    Toute particule de l’Univers vibre consciemment à l’unisson de cette intention et chacune d’entre elle selon sa fréquece vibratoire possède les mêmes caractéristiques de son Géniteur.
    Nous sommes tous des clônes du Verbe.
    Ainsi et ainsi seulement le Verbe peut se contempler au travers nous.

    Ecoutons le Son de
    L’Amour La Vie La Lumière

    Ex Or

  6. 6
    Néo Trouvetout Says:

    oui il y a un lien avec a cymatic bien sur mais ce qui est intéressant c’est l’effet sur l’eau. D’où la possibilié qu’ont ces bols d’interagir avec le corps humain composé à 75% d’eau !

  7. 7
    ? Says:

    Intervention zone51
    j’ai besoin de ton nombre, Le seul qui compte !

  8. 8
    zone 51 Says:

    11

  9. 9
    Ex Or Says:

    Pour ce qui est du son,il ne faut pas négliger son principe de
    de résonnance et d’interférence.
    « Quand vous serez deux en parler en mon nom je serai parmi vous »

    L’interférence entre deux de cea bols de même fréquence en augmente l’intensité et par résonnance les autres suivent le rythme.

    Le même son émit par le mental en silence aurait un effet encore plus puissant car le message transmis n’a pas à être décodé par nos cellules.
    Le premier favorise la méditation inconsciente le second agit.

    Le secret de la Parole perdue est le son de la pure intention..
    Ces bols thibétains ne sont que ce qu’ils sont..le son de leur intention.

    Pour le chiffre 11 le chiffre de la dualité réuni dans sa trinité
    Le chiffre de l’ouverture de la conscience celui de votre ascension.

    Amour Vie Lumière
    Ex Or

  10. 10
    ? Says:

    z51
    es tu le 11 du 13 ou 31 ?
    ou celui 23 ?

  11. 11
    ? Says:

    Vous trouverez ici des images précises de l’effet par dessus la surface
    http://vimeo.com/10635972

    ceci n’est pas l’intention,
    mais un miroir de ce que voulez voir.

  12. 12
    zone 51 Says:

    le 29-11 du 13.

  13. 13
    zone 51 Says:

    L’intention ne devient INTENTION qu’en dehors du vouloir. Donc de l’autre côté du miroir.
    Somme nous d’accord ??

  14. 14
    ? Says:

    tes nombres sont comme venus.
    tes bois sont 108 et 162 .
    126 par le 29
    et tu orbites a l’envers

  15. 15
    ? Says:

    Z51
    « en dehors du vouloir » c’est « De l’autre côté du miroir »
    Après de vouloir c’est avant de pouvoir

  16. 16
    zone 51 Says:

    C’est noté.
    Merci

  17. 17
    zone 51 Says:

    « vouloir » tue « pouvoir »

  18. 18
    ? Says:

    Il n’y as pas de peur:
    quand tu sauras pouvoir
    tu pourra ce que tu as voulu …

  19. 19
    ? Says:

    Oui Neo tu as raison,
    les ondes puisées par la vibration de la forme, par les matériaux choisis, permet la communication entre ondes distantes, synchronisant l’espace temps, par le media identique EAU, contenu dans l’espace décrit.
    Il s’agit de l’utilisation du principe gravitationel.
    Tu sais que la matière n’est faite que d’espace,
    Vous les appellez Protons Neutrons, s’ils faisaient 3m ou 1m
    Alors 53.000 m les séparent.
    Crois tu que 53.000.000 m les empêches de discuter ?
    Crois tu que 53.000.000.000 m les empêches de discuter ?
    Ou combien de zero te faudra t’il pour que tu entende que les sons sont des angle.

  20. 20
    zone 51 Says:

    ?
    Si l’angle est un ange, une fausse note du porteur de lumière et l’ange est déchu.

  21. 21
    zone 51 Says:

    ? Says:
    janvier 12th, 2012 at 21:38

    tes nombres sont comme venus.
    tes bois sont 108 et 162 .

    le merle a répondu :
    Si j’ai bien compris…
    « sur la table première ,venus et mes ans c’est très : neuf comme : une hiver « .
    Ce qui ne m’étonne pas si le e est é.

  22. 22
    françois Says:

    j’avais déjà vu ça sur le lecteur window quand on écoute une musique des dessins apparaissent !
    Personne n’a fait la corrélation avec les dessins des crops circle !?

  23. 23
    françois Says:

    J’ai oublié de préciser aussi qu’un certain professeur en médecine à trouver je crois en 1976 la solution pour éradiquer toutes formes de cancer par certaines ondes et j’ai vu sur un lien donner que certains virus comme l’hépatite avait une forme qu’on pouvait retrouver grâce à un son !
    Qu’en pensez vous !?
    Bien sûr le professeur en question on l’a prié de se la fermer évidemment faut surtout pas que ça se sache ça ferait de l’ombre aux laboratoires pharmaceutiques !!

  24. 24
    zone 51 Says:

    @ francois
    il faut bien comprendre que la matière n’est que de l’énergie densifiée. La structure matérialisée de la matière est définie par les champs morphogénétiques . Donc toute substance obéi à une organisation gérée par un champ vibratoire . Lorsqu’une cellule devient cancéreuse c’est que son schéma morphogénétique a été modifié,de même que celui de l’organisme qui l’a recèle .Donc que la note qui l’a généré est une fausse note. Il est donc évident que le fait de rétablir l’intégrité de la note va se ressentir sur la cellule qui va de fait retrouver elle aussi son intégrité. D’après ce que je sais et expérimenté ( donc d’un point de vue personnel):la génération d’une vibration adaptée comme un son ou une intention, qui sont deux manifestations de l’énergie peuvent être « entendues » par l’ADN. Celui ci qui sert de récepteur émetteur, fait alors le lien avec le champs morpho et un échange d’informations a lieu au niveau quantique , qui ré-harmonise la structure visible de la matière corrompue. Logiquement le guérison intervient .

  25. 25
    ? Says:

    z51: le Merle dit:
    5.4 Les enfants d’Israël firent ainsi, et ils les renvoyèrent hors du camp; comme l’Éternel l’avait ordonné à Moïse, ainsi firent les enfants d’Israël.

    Ta réponse est dans « l’Éternel »

  26. 26
    zone 51 Says:

    petite réflexion:
    Il me semble qu’a la lumière de ce que pense comprendre ,la médecine des semblables fonctionne grâce aux champs morphogénétiques . Ceux qui ont trouvé ça l’ont fait de façon sans doute empirique , mais avec ce que l’on sait maintenant je pense comprendre mieux. Vu que la plante qui soigne un organe ou une maladie particulière lui ressemble physiquement , c’est que le schéma énergétique de l’organe et de la plante sont très proches . Donc en utilisant les principe actifs d’une plante on réimplante dans le corps malade l’information d’un schéma énergétique sain . Les molécules qui sont infusées dans le corps malade, communiquent ce schéma de façon quantique avec l’ADN et de cette façon redonnent une bonne information aux cellules qui vont remplacer les cellules dégénérées . C’est pourquoi même si la quantité n’y est pas, comme en homéopathie , l’effet est incontestable . La guérison intervient grâce à une transmission d’information quantique et non comme en médecine allopathique sur une base chimique .

    L’avis de tous ceux qui travaillent dans ce domaine est le bienvenu .

  27. 27
    ? Says:

    Bon ça y est z51, ne change plus rien, tu as tout compris.
    Ils ont dit, que dans NEWTON, il y avait un nouveau son.
    Quest ce que la dimension, et ou l’existence s’arrête t’elle?
    Atomes, Protons, quarks, electrons, photons …
    Que crois tu que ce cache derrière le mur de planck ?

    Oubliez tous ces noms, ils sont les sons de leurs mensonges!

    La vérité des Univers qu’ils utilisent est dans ton pseudo: Zone51.
    Pythagore aussi l’avait trouvé, le « Savoir Perdu » (Néo).

  28. 28
    zone 51 Says:

    @ ?
    merci à toi .

  29. 29
    BeatWinTheWave Says:

    Salut

    Le bol chantant que j’ai rapporté du Népal est suffisamment grand pour l’utiliser comme un heaume pausé sur la tête.

    Lorsqu’il est placé ainsi et que je le fait sonner à l’aide d’une mailloche, je peux entendre le son tourner autour de ma tête durant un long moment.

    C’est une expérience dont je ne me lasse pas.

  30. 30
    françois Says:

    Je reviens poster ici car j’ai fais une expérience assez troublante dois je dire, j’ai une amie qui fait de la méditation, elle fait aussi des soins par les mains et chez elle, elle m’a montré un grand bol en cristal au milieu de sa pièce, je lui dis c quoi ça, elle me répond tu ne connais pas, j’dis non ça sert à quoi, elle me dit de m’asseoir et avec un maillet en bois , elle à frotter en rond sur son bol et tout d’un coup un bruit à commencer à apparaitre, et plus elle tournait avec son maillet et le bruit devenait de plus en plus fort, ça dégageait un gros bourdonnement , ça vibrait dans mon corps, c’était assez étrange, elle m’a dit qu’on avait des cristaux dans les mains, aux tempes et dans les pieds et que le son vibratoire réequilibrait ces cristaux! Quand elle arrête de tourner son maillet sur le bol le son ne s’arrête pas mais diminue petit à petit et se disperse de gauche à droite dans les oreilles comme un son stéréo. Il parait que le bol en cristal vibre jusqu’à deux heures après, du coup je lui ai parlé des bols tibétains !

  31. 31
    ? Says:

    Le conditionnement opérant skinnerien vous connaissez?

    http://www.youtube.com/watch?v=ap0lXN-U4co&feature=player_embedded

    ah, skin né rien, vous croyez être plus qu’un pigeon?

  32. 32
    chris Says:

    bonjour,

    pensez-vous que l’eau capture l’énergie vibratoire du bol ?
    peut-être serait-elle bonne à boire …
    qu’en pensez-vous ?

  33. 33
    zone 51 Says:

    En tout cas elle ne fera pas de mal.
    Mais pour ce qui est de la capture de l’énergie,je ne pense pas que se soit vraiment sensible.Quand le bol arrête de chanter les vibrations cessent et l’eau retrouve sa structure première .
    Pour la charger de l’énergie du chant du bol, il faut fixer l’information au cours du chant par l’ « intention ». C’est une technique qui peut s’apparenter au magnétisme . De cette façon le schéma vibratoire du chant va se fixer dans le champ électromagnétique des molécules d’eau. Mais perso je n’en vois pas l’intérêt. Le son est de l’énergie sous forme d’onde vibratoire, elle a la capacité de traverser la matière facilement et d’entrer en résonance avec des organes internes et les chakras . Se servir de l’eau pour stocker l’info et la redistribuer me semble une perte de temps et surtout d’efficacité. Mais c’est un avis personnel. Le mieux est de tester.

  34. 34
    ? Says:

    Salut z51
    voici quelques reflexions: VRML de rigueur !
    http://unite.olympe-network.com/

  35. 35
    zone 51 Says:

    Bonsoir ?
    Merci pour cette mine d’Or. Voilà de quoi occuper utilement ces longues soirées d’hiver.
    La Matrice a beaucoup d’humour. D’une façon assez inattendue :c’est l’avant dernière rubrique qui vient de m’apporter la confirmation d’une chose à laquelle j’avais du mal à adhérer.Une porte vient de s’ouvrir entre les mondes.
    Merci encore.
    O

  36. 36
    ? Says:

    Bonsoir Z51
    Si tu en as le temps, ce soir, chat sur olympe à 21h15.
    A+

  37. 37
    ? Says:

    Les Maitres de l’Eau Viktor Schauberger 1/2
    http://www.dailymotion.com/video/x2ex4e_les-maitres-de-l-eau-viktor-schaube_music?start=3#from=embediframe

    Les Maitres de l’Eau Viktor Schauberger 2/2
    http://www.dailymotion.com/video/x2ew1l_les-maitres-de-l-eau-viktor-schaube_tech#

  38. 38
    ILP Says:

    @françois et zone 51

    Dans cet ordre d’idée de soigner avec le son, le Pr Luc Montagnier (co-nobel de physiologie) est sur la voie :
    http://quanteaum.blogspot.fr/2012/03/bioresonance-conference-et-interview-du.html

    Il est capable déjà de détecter des traces de maladies grâce à leur « signature électro-magnétique » (onde au même titre que le son, la couleur, la forme…). Pour lui, la médecine du future se trouve là.

    Tout n’est que vibration. Vous avez raison de le rappeler.