L’Islam, cheval de troie d’un Nouvel Ordre Mondial | Neotrouve

L’Islam, cheval de troie d’un Nouvel Ordre Mondial

L’islam et le Nouvel Ordre Mondial ont ceci en commun qu’ils sont des systèmes globalistes appelant à la soumission total du genre humain.
Mais la stratégie sur la meilleure façon d’instaurer un Nouvel Ordre Mondial semble avoir quelque peu évolué depuis le temps de GW Bush. Avec Obama, (né musulman rappellons le) un étrange revirement a eut lieu. Alors que jusqu’à présent, les USA nous avaient habitué à la grande Croisade du “Bien” (l’Occident et ses droits de l’homme) contre le “Mal” (les dictatures islamiques contre les droits de l’homme), voilà que le Département d’Etat Américain, le Conseils des Droits de l’homme et l’ONU, s’activent désormais en coulisse pour défendre les projets d’implantation de l’Islam… en Europe, avec en particulier la défense de la diversité des minorités, et même la construction de minarets, tout en se réjouissant au Maghreb de ce nouvel élan démocratique pour le “respect et la dignité”, pour les droits de l’homme …
Le Département d’Etat américain, dirigé par Hillary Clinton, présentait l’année dernière à Washington le rapport annuel des Etats-Unis sur les droits de l’homme, un rapport rédigé sous la responsabilité de Michael Posner, secrétaire d’Etat adjoint américain à la Démocratie et aux droits de l’homme.
Ce document dénonce une recrudescence des actes discriminatoires à l’encontre des minorités.
Les Etats-Unis estiment entre autre que “la discrimination envers les musulmans a été préoccupante en 2009 en Europe”. Le rapport épingle des “exemples notables de discrimination et de harcèlement” dans “plusieurs pays généralement très respectueux des droits de l’homme” et cible la Suisse avec l’amendement constitutionnel interdisant l’érection de minarets, approuvé par référendum en novembre dernier.
Pourquoi le rapport met-il en exergue la Suisse ?
Selon Michael Posner “Ce rapport n’est pas un document stratégique. Il établit des faits et dénonce certaines situations sur la base des principes de la Déclaration universelle des droits de l’homme. C’est effectivement la première fois que la Suisse est mise en évidence dans l’introduction du rapport. Jusqu’ici, elle a surtout présenté un bilan positif. La raison ? L’interdiction de construire de nouveaux minarets votée par 57,5% des Suisses en novembre dernier. Le scrutin a eu une très grande visibilité et est un événement public. Le résultat du vote est révélateur d’une tendance à la discrimination envers les minorités ethniques et les immigrants qui se renforce un peu partout en Europe.”
Selon lui “le vote sur les minarets de novembre est symbolique d’un sentiment général au sein des opinions publiques européennes. En interdisant la construction de minarets, la Suisse contrevient aux libertés d’expression et de religion. La Suisse est un pays parmi d’autres où la population réagit à l’immigration ou à la présence de musulmans sur son sol.”
Ce rapport tombe au même moment où un projet de résolution contenant un paragraphe sur l’interdiction des minarets circule au sein du Conseil des droits de l’homme.
L’interdiction de nouvelles constructions de minarets en Suisse, voté par référendum le 29 novembre dernier, n’a pas fini de faire parler. Après les nombreux recours déposés à la Cour européenne des droits de l’homme, c’est au tour de l’ONU de s’emparer de l’affaire. Un projet de résolution porté par des Etats musulmans et africains prévoit de “condamner fermement l’interdiction de la construction de minarets”.
Le texte qui devrait être soumis au Conseil des droits de l’homme avant le 26 mars prochain juge le vote suisse comme une “manifestation d’islamophobie qui contrevient clairement aux obligations internationales en matière de droits de l’homme en ce qui concerne la liberté de religion”.
« Le Conseil des droits de l’homme condamne fermement l’interdiction de la construction de minarets de mosquées ainsi que d’autres mesures discriminatoires qui sont des manifestations d’islamophobie contrevenant clairement aux obligations internationales en matière de droits de l’homme pour ce qui est de la liberté de religion, de croyance, de conscience et d’expression […] de telles mesures discriminatoires participent à alimenter la discrimination, l’extrémisme et les préjugés, conduisant à la polarisation et à la division avec de dangereuses conséquences non voulues ». Ces quelques lignes ont été ajoutées mercredi à un projet de résolution en 21 points portant sur la diffamation des religions, en circulation parmi les Etats de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) et du groupe africain depuis le début de cette session annuelle. Le texte doit être soumis au Conseil lors du vote des résolutions, prévu au terme de la session en cours, le 25 ou le 26 mars.
Le projet de résolution, avec son ajout sur les minarets, tombe dans un contexte chaud. La Libye vient d’appeler les Etats et les citoyens musulmans au djihad …

Après avoir défendu la candidature de la Turquie en Europe, les américains soutiennent désormais ce qu’ils considèrent comme une minorité religieuse en Europe (ndlr : minorité qui représente pourtant nous dit on la seconde religion du pays, il faudrait savoir !).

QUAND LES AMERICAINS FINNANCENT L’ISLAMISATION 

Curieusement, les USA se font un point d’honneur à faire construire des mosquées partout dans le monde comme les garants de la “pluralité ethnique” mais en réalité lorsque ça se passe chez nous de l’ingérance et de l’islamisation forcée…
Il faut savoir que parallèlement au 11 Septembre, Bush, a subventionné des corporations musulmanes alors qu’il mettait en place en 2001, une section de la Foi dénommée «The White House Faith-based and Communauty Initiatives Office».
Ce genre de structure a des prolongements au niveau de certains départements ministériels et au niveau des bureaux des gouverneurs. Si on prend l’exemple de 2004, on trouve que quelque 626 millions de fonds fédéraux (federal funding) avaient touché l’ensemble de la communauté charitable des États-Unis, un pays de 295 millions d’habitants en janvier 2005.

En France les américains sont également pour la pluralité ethnique mais en faveur des musulmans bien sur par exemple dans l’agglomération stéphanoise qui compte environ 50 000 musulmans.

Manifestement, la petite banlieue de Saint-Etienne intéresse beaucoup la diplomatie américaine ! Larbi Marchiche, le recteur de la mosquée de Saint-Etienne, « la plus belle de France » (selon lui) a reçu Jeudi 24 3 10 dans sa mosquée une délégation… de diplomates américains, conduite par Judith Barnody, ministre conseiller aux Affaires culturelles et à la communication à l’ambassade des Etats-Unis à Paris. Elle sera accompagnée de Harry Sullivan, consul général des Etats-Unis à Lyon. Vaste de 1400 mètres carrés, la mosquée de Saint-Etienne, dont les travaux ont débuté en 2004 avec la pose de la première pierre par le maire de l’époque, doit être inaugurée dans les prochaines semaines en présence de Mohammed VI, roi du Maroc, qui en a financé la décoration à hauteur de trois millions d’euros. Convié à visiter la mosquée – dotée d’un minaret – à l’automne dernier, le maire de Saint-Etienne, Maurice Vincent (PS), avait déclaré : « C’est un très bel édifice. » Tandis que le préfet avait « félicité tous ceux qui ont contribué à la décoration ». « Les musulmans de Saint-Étienne seront très contents », avait ajouté le représentant de la République.
L’ambassade américaine s’est également investi en France dans un projet de découverte de l’Amérique aux “minorités” musulmanes (je met entre guillement car en effet, en banlieue, l’islam est une religion majoritaire…)
Voici donc ce qu’on pouvait lire dans un article du Figaro du 3 mars :
“Ils disent en avoir «pris plein les yeux» au cours des deux semaines qu’ils viennent de passer entre New York et Washington, à la découverte de l’Amérique. Quitter l’univers «des barres» de la cité des 4 000 à La Courneuve pour faire la traversée de l’Atlantique a été «un choc» enthousiasmant. Eux, ce sont huit jeunes rappeurs français de la banlieue parisienne âgés de 16 à 21 ans, accompagnés de deux élèves «blogueurs» du Bondy Blog, qui ont été sélectionnés par l’association «Face» pour un programme artistique d’échanges organisé dans le cadre de la Biennale de Harlem.

L’idée centrale était de provoquer chez ces jeunes élèves d’une banlieue française défavorisée des «connexions inattendues avec d’autres mondes», en les confrontant à des questions aussi variées que la musique, l’urbanisme, la politique, pour «développer les formidables énergies qui sont en eux», explique l’artiste franco-américain Monte Laster, président de Face, et installé depuis sept ans à La Courneuve.

Le soutien apporté au projet par l’ambassade des États-Unis, qui a financé partiellement le voyage en Amérique, s’inscrit dans le cadre de la politique de dialogue actif mené depuis des années par l’Administration américaine avec les minorités musulmanes européennes. Jusqu’ici, ce dialogue semblait surtout s’orienter vers les élites, massivement ciblées par les programmes «Jeunes espoirs» du département d’État.

Avec ces huit jeunes rappeurs, tous musulmans , l’ambassade américaine semble vouloir ratisser plus large. À entendre les huit heureux élus, c’est plutôt réussi. «On repart avec une autre vision du pays….” (fin de citation)

L’ALLIANCE PLURIETHNIQUE : TOUT UN PROGRAMME POUR LA FRANCE

Depuis les années 80 d’immenses moyens sont développés pour faire de la France une société “diverse” et pluriculturelle.

Selon Daniel Cohen-Bendit (Ecologiste, ex-anarchiste) : ” Ce qui me plaît en France, c’est son cosmopolitisme. Les Noirs, les Arabes, les Juifs. J’aime la France surtout pour ça. ” (A. Harris, A. de Sédouy, Jutfs et Français, Grasset,79J9, p. 188).
“Il faut donner l’idée d’un occident/europe vieillissant et renforcer médiatiquement cette tendance dans l’esprit des gens pour favoriser une sorte de clash ethnique. Il faut renforcer également l’inéductabilité de cette tendance pour empêcher toute résistance éventuelle à cet état de fait imposé par les déséquilibre issus de l’ultra capitalisme. Selon Jean Daniel, directeur de presse : “Rien n’arrêtera les mouvements des populations misérables vers un Occident vieux et riche… ” (Le Nouvel Observateur, 13 octobre 20

Dans un même temps renforcer l’idée que la culture et la langue arabe est intéressantes à apprendre pour les petits “desouches” : “Nous avons décidé de renforcer à la prochaine rentrée l’enseignement de l’arabe” dit en 2010 Luc Chatel, ministre de l’Education nationale…
L’arabe, “langue de la mondialisation” (Luc Chatel) ou langue de l’immigration ?

L’antagonisme Juifs/Musulmans s’accorde sur un point la promotion de l’idéologie de la Diversité ethnique comme modèle de société, mais aussi une forme de mondialisme sur la base de la
destruction de l’état nation dit “De souche”
(en cherchant toujours à ridiculiser ou nier tout particularisme. La source du mal serait la fierté de nos différence mais surtout l’identité des “desouches” qui sont alors vu comme des “souchiens”.

Ce “Cosmopolitisme” exige tout d’abord de ringardiser ce qui est enraciné :

“Je suis un cosmopolite résolu. J’aime le métissage et je déteste le nationalisme. Je ne vibre pas à “la Marseillaise”. J’espère que le cadre national sera un jour dépassé” (Bernard-Henri Lévy dans une interview au Nouvel Observateur du 4 octobre 2007)
“Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, “franchouillard” ou cocardier, nous est étranger, voire odieux.” (Pierre Bergé, Georges-Marc Benamou et Bernard-Henri Lévy, dans l’édito du premier numéro de Globe (1985).

L’idéologie de la diversité est soigneusement maquillée sur fond d’humanisme unificateur.

Marc Knobel, membre du Crif (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France), a appellé récemment à dépasser, en France, les antagonismes entre juifs, en particulier ceux originaires du Maghreb, et musulmans et rend hommage aux «forces vives» que constitueraient les populations immigrés.”
C’est une autre version de de la France soit disant pluriethnique Black Blanc Beur dont on a pu observer le fiasco sportif lors de la dernière coupe du monde…
Un message de Paix ? pas forcément si l’on considère qu’une alliance aussi “pacifique” fut elle en apparence sert toujours des intérêts plus obscurs que ceux que l’on veut bien admettre publiquement. Ce type de mise en scène n’est qu’une forme de bon sentiment pour faire accepter une idéologie sous jacente au plus grand nombre et disqualifier sous le fameux prétexte de la “division” les éventuels réfractaires à cette idéologie…

UNE PREMIERE LA VOIX SOUVERAINE D’UN PEUPLE CONDAMNEE A L’ONU POUR CAUSE D’ISLAMOPHOBIE

L’ONU a adopté ce 24 Mars une résolution condamnant l’islamophobie et le “profilage ethnique et religieux des minorités musulmanes” ainsi que l’interdiction des minarets en Suisse.

Le texte sur “la diffamation des religions”, proposé par le Pakistan au nom de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), a été adopté à une courte majorité de 20 voix contre 17. Huit des 47 pays siégeant au Conseil se sont abstenus.

La résolution “condamne énergiquement (…) l’interdiction de construire des minarets et d’autres mesures discriminatoires prises récemment”, les qualifiant de “manifestations d’islamophobie” et faisant clairement allusion à la Suisse où un référendum en ce sens a été tenu le 29 novembre 2009.

Le paragraphe 8 du texte, condamne sur 7 lignes, la mesure du gouvernement suisse, soulignant que « de telles mesures discriminatoires pourraient alimenter la discrimination, l’extrémisme et les fausses perceptions conduisant à la polarisation et à la fragmentation avec des conséquences dangereuses et imprévisibles ».

La déclaration sanctionne « fermement l’interdiction de la construction de minarets et de mosquées et d’autres mesures discriminatoires récentes, qui sont des manifestations d’islamophobie en claire contradiction avec les obligations internationales dans le domaine des droits de l’homme concernant la liberté de religion, de croyance, de conscience et d’expression ».

Nous voyons bien ici la mainmise Illuminati protégeant les initiatives islamiques en Europe…

L’islam joue désormais la carte des “droits de l’homme” et se sert de reendication sur la liberté religieuse et même de “laïcité” pour imposer ses règles en Europe et en France. Cela prouve combien ces concepts ne sont pas protecteurs de notre héritage culturel européen puisqu’ils agissent désormais comme des chevaux de Troie de l’islamisation puisque l’ONU semble plus motivés à faire appliquer les “droits de l’homme” en Suisse ou en France que dans les pays musulmans…

LA FRANCE PAYS OU LES DIRIGEANTS SONT COMPLICES 

Il y a par exemple monsieur Hortefeux ministre de l’intérieur qui pratique la rupture du jeune du Ramadan

Image IPB

Alors que les droits de l’homme sont revendiqués de plus en plus par les islamistes à des fins prosélytes, nous, résistants à l’islamisation, nous vivons des temps difficiles pour la liberté d’expression.
Pourquoi en France, certains sujets désignés comme “non politiquement correct” par le sommet de la pyramide sont inabordables, pourquoi on efface des commentaires des journaux en lignes dès lors qu’on touche à certains sujets concernant les relations entre l’islam et certains faits de sociétés ?…

Pourquoi il nous est interdit de “relier les points” (donc quelque part interdit de penser) ce qui est taxé systématiquement par l’idéologie en place d'”amalgame”, de “raccourcis nauséabonds”, de “stigmatisation” (mot particulièrement apprécié qui tourne en boucle dans les JT et médias).
Et surtout, pourquoi les dirigeants politiques chargés de protéger la nation collaborent ils avec autant d’entrain à l’islamisation de la société en finançant par exemple la construction de mosquées sur fond public (comme la très bien montré Joachim Véliocas dans son livre “ces maires qui courtisent l’islam”). N’est ce pas Sarkozy qu’on accuse souvent d’islamophobie qui a mis en place le conceil français du culte musulman officialisant par là même la place revendiquée par les musulmans de 2ème religion de France ? N’est ce pas Jacques Chirac qui a dit “‘Les racines de l’Europe autant musulmanes que chrétiennes” ? Pourquoi autant de collaboration active à islamiser la société et les mentalités de la part de nos politiques ?

Parcourez le dictionnaire de la Novlangue du nouveau politiquement correct et de la pensée “dominante” à l’inverse de l’islamiquement politquement incorrecte pour constater le changement de langage…
Image IPB

Voici quelques pistes de réflexion :
-Réfléchir aux orientations actuelles du discours dominants
-Réflechir aux techniques de désinformation et à la désinformation par omission ou intimidation
-S’Intéresser à la façon dont sont créés les associations bidons comme sos racisme : son histoire secrète qui les finance et dans quels buts…

EURABIA OU UNION POUR LA MEDITERRANEE

Quel projet préparent les élites ?

Il convient d’ouvrir vos yeux sur la transformation de la société par l’islam le projet EURABIA et la PLANIFICATION d’islamisation de l’europe par les élites
Image IPB

Mais au delà c’est l’Union Pour la Méditerranée qui se met en place lentement mais surement sous l’égide du NWO. C’est le nouveau ministre des affaires érangères qui le précise :

“Il va nous falloir, ensemble, refonder l’Union Pour la Méditerranée. C’était une initiative prémonitoire! […]
Une union qui ne soit pas seulement économique, mais aussi culturelle et politique.
Bien sur, ce qui se passe aujourd’hui au sud de la méditerranée, change complétement la donne. Nous avons le devoir d’y réfléchir et de reprendre l’initiative, ce sera, une de nos ambitions prioritaires.” A.Juppé

MAM le confirme :

“J’estime que, loin de remettre en cause l’UPM, les événements auxquels nous assistons en ce moment en Tunisie, en Égypte et dans l’ensemble du monde arabe confirment au contraire l’ardente obligation de consolider les liens entre les deux rives de la Méditerranée. ” M.Alliot-Marie

Qu’est ce que l’UPM?

“L’Union pour la Méditerranée a pour but de promouvoir l’intégration économique et les REFORMES DÉMOCRATIQUES dans seize pays voisins situés au sud de l’UE, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.
[…]
L’Union pour la Méditerranée réunit les 27 États membres de l’UE et 16 partenaires de la région du sud de la Méditerranée, d’Afrique et du Moyen-Orient: l’Albanie, l’Algérie, la Bosnie-et-Herzégovine, la Croatie, l’Égypte, Israël, la Jordanie, le Liban, la Mauritanie, Monaco, le Monténégro, le Maroc, l’Autorité palestinienne, la Syrie, la Tunisie et la Turquie.” (Site du Service Européen pour l’Action Extérieure)

Devons-nous ajouter la Lybie désormais ? kadhafi nous le prédit désormais dans le sillage des “évènements” en Lybie et au Maghreb :

Jouant sur les peurs légitimes des occidentaux, il brandit à nouveau le spectre d’une immigration de masse. «Si on déstabilise, des milliers de gens iront envahir l’Europe depuis la Libye. Il n’y aura plus personne pour les arrêter». Le vide favorisera aussi l’installation de Ben Laden en Afrique du nord, prétend le dirigeant, qui s’étonne que «personne n’aide Tripoli en retour pour lutter contre le terrorisme. «Il y a aura des actes de piraterie, à 50 km de vos frontières. Les gens de Ben Laden viendront imposer des rançons sur terre, et sur mer», menace Mouammar Kadhafi.”

Il semblerait qu’il veuille nous engager dans un conflit pour justifier l’importation du chaos immigrationniste et séditioniste en Europe qu’il n’a jamais renié et qu’il a même déjà prédit sous forme de chantage…

Pendant un sommet africain-européen, le leader de la Libye a dit de la relation économique entre l’Europe et le continent africain qu’elle était un «échec», et affirmé que si les pays «chrétiens et blancs» ne lui donnaient pas plus d’argent, l’Europe serait envahie par des immigrants illégaux quittant l’Afrique.

“Pour que la Libye stoppe l’immigration, l’Europe doit payer 5 milliards de dollars par an, sinon le futur de l’Europe sera noir et non plus blanc et chrétien.”

“Nous devrions arrêter cette immigration illégale. Sinon, l’Europe deviendra noire, elle sera suffoquée par des gens de religions différentes, elle changera.”

A la lecture de ces quelques informations, la réalité nous frappe déjà pour peu qu’on ait le désir d’ouvrir les yeux en suivant la logique actuelle. Il faut “impérativement” construire une union sud-méditerranéenne qui soit pilotée par l’UE, elle même pilotée, comme on le sait, par les États-Unis d’Amérique.

LE “PROJET”
Le «Projet» est une trouvaille de policiers suisses et italiens quelques semaines après les attentats du 11 septembre 2001. Il s’agit d’un texte de 14 pages, daté de décembre 1982 et s’ouvre ainsi: «Ce rapport présente une vision globale d’une stratégie internationale pour la politique islamique.» Le premier intérêt de ce document réside dans le fait qu’il provient des milieux des Frères musulmans, qui aiment se présenter comme l’alternative «modérée» au terrorisme islamiste, représentée, entre autres, par l’intellectuel musulman suisse Tariq Ramadan.
A travers l’analyse du contenu du Projet, on s’aperçoit qu’au sein du Mouvement islamique, un noyau dur de penseurs et d’organisateurs a gardé vivant le rêve des origines – faire de l’islam la civilisation dominante et mettre fin à l’hégémonie de l’Occident matérialiste sur l’humanité». L’objectif est rien moins qu’établir «un pouvoir islamique sur toute la terre». L’ambition est non seulement affirmée, mais des conseils sont donnés sur les instruments de propagande et de prédication à mettre sur pied, et des moyens financiers sont mis à disposition. Il ne s’agit donc pas simplement d’un exposé théorique, mais d’une feuille de route à mettre en pratique.
Essentiellement, le Projet ne propose pas un soutien au terrorisme, mais plutôt un «projet de société qui place le groupe au-dessus de l’individu, l’autorité divine au-dessus de la liberté humaine, le texte sacré au-dessus des lois profanes». L’auteur est convaincu que ce document est à la base du développement de l’islamisme dans le monde depuis vingt ans.

Le livre “A la conquête de l’Occident?” de Paul Grossrieder Projet secret des islamistes s’arrête longuement sur les filiations intellectuelles et spirituelles du document. Deux noms dominent: Saïd Ramadan, le défunt père de Tariq, et Yousouf al-Qaradawi, le prédicateur et théologien d’origine saoudienne le plus connu des musulmans actuellement en raison de ses apparitions régulières sur la chaîne de télévision arabe Al Jazira. De ces pages ressort clairement la parenté de pensée avec celle du Projet
Dans une interview publié sur le site internet « Ilaf » (22 mai 2008) le leader de l’organisation, Mohamed Mahdi Akef a divulgué la stratégie des Frères Musulmans. Ils tentent d’exploiter la démocratie dans le but de s’emparer du pouvoir, d’établir un gouvernement islamique et d’abolir la démocratie. Il a souligné que l’objectif final est la création d’un Etat théocratique islamique et a ajouté sa propre interprétation aux valeurs démocratiques :” la Shoura (le Conseil pour la loi islamique) est l’essence même de la démocratie.” Il est important de rappeler que quand les Frères Musulmans prononcent le terme démocratie, ils entendent quelque chose de totalement différent de la démocratie occidentale. Leur but est de liquider la démocratie occidentale et d’installer une théocratie islamique.
Des organisation comme les Frères Musulmans lorsqu’elle sont implantés dans nos cités sous des branches dites “salafistes” (islam fontamentaliste) constituent un défi pour nos démocratie. Nous ne traitons donc pas avec un mouvement qui représente un islam modéré, mais avec une organisation extrémiste, dont ses perspectives ne diffèrent pas de celles d’Al-Qaida et soutiennent et encouragent le terrorisme islamique.
« L’islam un danger bien réel et la migration des musulmans dans les territoires non musulmans est une stratégie de conquête dans le but de répandre l’islam pour préparer le djihad. L’objectif est de TRANSFORMER PEU A PEU LA CULTURE DU PAYS D’ACCUEIL de façon à imposer progressivement la charia.

Le premier stade consiste à faire accepter des activités caractéristiques de l’islam : lieux de prières, fondation d’écoles coraniques, bibliothèques, enseignement de l’arabe,… autant d’activités qui semblent, de prime abord, raisonnables. La mosquée devient le centre de toutes les activités de la communauté, dont l’une des priorités consiste à aider les nouveaux arrivants. Les non musulmans ne perçoivent pas le danger de cette première étape. Pour eux, les mosquées ne sont que des lieux de culte comparables aux églises.

Lorsque la communauté s’est suffisamment soudée, commence alors la lutte pour obtenir un statut spécial et l’application de la charia.
Les changements du code vestimentaire deviennent de plus en plus nets. On passe du port du hidjab au port du niqab dans les lieux publics, puis à l’abolition de la mixité dans les lieux publics, puis à l’abolition de la mixité entre hommes et femmes musulmans et finalement à la séparation des musulmanes et des non musulmanes. Petit à petit, la population indigène finit par s’habituer à ce qu’elle croit être des applications sans conséquence de la religion. Elle consent aux exigences de séparation entre hommes et femmes dans les lieux publics ou dans les lieux de travail, dans les écoles et les universités, ainsi qu’aux demandes de repas hallal, à l’interdiction du porc ou à l’ajout de fêtes musulmanes au calendrier. Or, toutes ces exigences empilées contribuent à donner un statut à la communauté musulmane, la rendant de plus en plus séparée et distincte. Au début, ces pratiques sont présentées comme des accommodements sans inconvénient avec l’islam, s’y opposer étant aussitôt qualifié de discriminatoire. Les musulmans commencent à demander l’abolition de la mixité à certaines heures dans les piscines et les salles de gymnastique, à exiger qu’on n’oblige pas les femmes à dévoiler leur visage pour prendre des photos pour le permis de conduire, à refuser de manipuler ou de transporter des produits contenant de la viande non hallal, etc.

Le but est d’habituer le pays d’accueil aux particularismes des musulmans, à leurs coutumes, à leurs fêtes, à leur code vestimentaire, leur nourriture. Bientôt, l’identité musulmane se durcit au fur et à mesure que les musulmans gagnent du pouvoir grâce à leur expansion démographique. Les mosquées, les écoles, les clubs leur média et leurs organisations se multiplient. La doctrine de la « taqiya » – mensonge et dissimulation stratégique – prend de plus en plus d’importance.
Les mahométans cachent leurs objectifs en les faisant passer pour des revendications religieuses légitimes. Petit à petit, ils arrivent à modifier en profondeur la culture du pays d’accueil. Lorsque la croissance des communautés musulmanes s’étend sur tout le territoire, leur poids politique aussi : on multiplie les pressions sur les députés pour qu’ils autorisent les tribunaux islamiques : c’est ce qui s’est passé en Angleterre où coexistent maintenant deux systèmes de jurisprudence. Une fois que la charia est autorisée, les musulmans occidentaux doivent se conformer à ses prescriptions plutôt qu’aux lois en vigueur dans les pays d’accueil. Et puis on constate une augmentation des quartiers ou secteur réservés aux musulmans. De telles zones existent partout en Europe.

Voilà la stratégie de conquête de l’islam : MINER LES CULTURES ET LES VALEURS DES PAYS NON MUSULMANS ET LES REMPLACER PAR CELLES DE LA CHARIA.

L’importance de plus en plus évidente de masses mahométanes installées a des implications sans fins. Une transformation sociologique s’opère et le coq gaulois se transforme en chameau arabe, ce qui génère de lourds défis. Une partie importante de la population souscrit à des thèses insolubles dans le moule occidental, et il y aura tôt ou tard un prix à payer.
C’est un des enjeux culturels majeurs que la société française devra affronter, et si possible gagner, dans les prochaines années.”
http://la-valise-ou-le-cercueil.over-blog.com/article-islam-un-danger-bien-reel-64000511.html
La doctrine de la « taqiya » – mensonge et dissimulation stratégique –

Le français Éric Gaillot, du site internet Point Mort, a développé un modèle de ce qu’il appelle le tic tac islamiste. Il a développé une version plus détaillée du tic-tac à partir du « Projet » des Frères musulmans dont il a fait une libre adaptation en français à partir de cette traduction anglaise.

Phase 1 – Implanter une population musulmane modérée de base doublée d’une population appelée à être musulmane (les Africains en France) 1.1 – Gestion de réseau et actions coordonnées entre les organisations islamistes de même courant ; 1.2 – Éviter les alliances ouvertes avec des organismes et des individus réputés terroristes pour protéger l’image des musulmans modérés ;
Phase 2 – Développer la population de base destinée à devenir islamiste

2.1 – Infiltrer les organismes de musulmans modérés existants et s’y substituer pour les réaligner vers les buts collectifs de la confrérie musulmane ;

2.2 – Tenir un double langage, la takya, pour masquer les buts réels des actions islamistes aussi longtemps qu’il n’est pas en conflit avec la loi de shari’a ;

2.3 – Éviter les conflits sociaux avec les Occidentaux localement, nationalement ou globalement, qui pourraient compromettre la capacité à long terme d’augmenter le l’influence islamiste dans l’ouest ou de provoquer des retours de manivelle contre des musulmans ;

2.4 – Établir les réseaux financiers pour assurer le travail de la conversion de l’occident, y compris le soutien des imams et des mosquées ;

2.5 – Surveiller les agissements pour accumuler des renseignements et établir des fichiers à grande échelle ;

2.6 – Installer un système de chien de garde pour surveiller les médias occidentaux pour avertir les musulmans «des parcelles de terrain internationales fomentées contre elles»;
Phase 3 – Amadouer l’ennemi européen en l’habituant au fait musulman : mosquée, voile, nourriture, écoles musulmanes, scouts musulmans, etc.

3.1 – Développer une communauté intellectuelle islamiste par l’établissement de groupe de réflexion et des personnalités de référence et publier des études d’«universitaire», pour légitimer les positions islamistes et pour faire la chronique de l’histoire des mouvements islamistes ;

3.2 – Concevoir l’aboutissement du projet islamiste mondiale à l’échelle du siècle.

3.3 – Objectifs internationaux d’équilibrage avec la flexibilité locale ;

3.4 – Les réseaux sociaux étendus de construction des écoles, des hôpitaux et des organismes charitables doivent être au service des idéaux islamistes de sorte que le contact entre le mouvement et les musulmans modérés occidentaux soit constant ;

Phase 4 – Obtenir des élus musulmans par la voie démocratique avant de s’emparer du pouvoir rapidement pour instaurer un émirat islamique ayant vocation à se rattacher à un califat musulman.

4.1 – Faire élire des musulmans dans les établissements démocratiques à tous les niveaux en occident, y compris le gouvernement, des O.N.G.S, des organismes privés et des syndicats ;

4.2 – Travailler les établissements occidentaux existants jusqu’à ce qu’ils puissent être contrôlés et mis au service de l’Islam ;

4.3 – Préparer des constitutions, lois et politiques islamiques en vue de leur application rapide et radicale ;

4.4 – Éviter les conflits entre les mouvements islamistes à tous les niveaux, y compris dans la manière de résoudre les conflits ;

4.5 – Etablir des alliances avec les partis politiques “progressifs” occidentaux qui peuvent partager des objectifs communs avec des musulmans modérés.
Phase 5 – Instaurer par des moyens légaux des « points de sécurité » : faire reconnaître institutionnellement la charia dans les territoires, quartier, banlieue, cité, etc.

5.1 – Créer des « forces de sécurité autonomes » pour protéger les musulmans de l’occident;

5.2 – Valoriser le fanatisme et sensibiliser les musulmans modérés d’occident à l’esprit du jihad.

5.3 – Favoriser les actions de soutien au jihad à travers le monde musulman par la prédication, la propagande, le recrutement et l’accueil de volontaires et la mise en place des structures d’appui technique et opérationnel ;

5.4 – Faire de la cause palestinienne le ciment entres les musulmans ;
Phase 6 – Massifier la présence musulmane (substitution de population)

6.1 – Soutenir la libération de toute la Palestine en vue de substituer à l’Etat d’Israël un Etat islamique comme clef de voûte dans le plan pour la domination islamique globale ;

6.2 – Susciter une campagne constante pour inciter la haine des musulmans contre les juifs et rejeter toutes discussions de conciliation ou de coexistence avec eux ;

6.3 – Créer activement des cellules de terroristes jihadistes dans la Palestine;
Phase 7 – Eliminer les non-musulmans et les musulmans non-pratiquants

7.2 – Harmoniser les activités de terrorisme en Palestine avec le mouvement global de terreur ;

7.3 – Rassembler sans cesse les fonds suffisants pour poursuivre sans arrêt le jihad dans le monde entier. Ce « Projet » des Frères musulmans (les sous chapitres du texte ci-dessus) est considéré par certains comme un faux, une réplique du Protocole des Sages de Sion dont il serait une sorte d’image miroir. J’ignore ce qu’il en est et je ne cherche pas à valider ou non ce « Projet » car cela reviendrait à trancher la question de savoir si l’islamisme procède d’une dynamique qui est propre à l’islam ou seulement une réaction de défense des musulmans contre l’agression américaniste, pour faire court.

Le fait est que nous sommes confrontés à ce qu’il est convenu d’appeler l’islamisme et que quelque soit la source de sa dynamique, il est logique d’imaginer que les musulmans pratiquants tentent de se forger une stratégie de sortie de crise. Il serait malheureux, me semble-t-il, d’en ignorer certains aspects qui semblent s’appliquer à une partie non négligeable de la réalité de notre monde contemporain. Que risque-t-on à essayer de se forger une grille de lecture pour interpréter méthodiquement les évènements qui influencent, quoi qu’on en dise, notre quotidien et notre avenir collectif d’Européens ? Je veux savoir si nos enfants et petits-enfants vivront dans un monde qui nous ressemble ou pas.

 

LES ORIGINES CACHEE DE L’ISLAM

Comme les autres monothéisme, l’islam a pour origine les croyances religieuses des sumériens. Voici quelques analogies. En particulier le symbole que l’on retrouve en haut des minarets se rapporte aux symboles sumériens.

Image IPB

Maintenant, voyons l’origine de la Kaaba et de la pierre noire vénérée par les musulman. La “ka’ba” (ou kaaba, ka’aba… littéralement : le cube), petit édifice cubique au centre de la mosquée de La Mecque, en arabie Saoudite, constitue le Saint des Saints de l’islam. Or, ce sanctuaire n’a rien de spécifiquement musulman puisqu’il s’agit d’un temple érigé bien avant l’invention du culte musulman par Mahomet. La Kaaba, centre du monde musulman, montre surtout que la copie et l’appropriation sont au coeur de la religion musulmane : copie du judaïsme via Abraham, appropriation des éléments cultuels et culturels propres aux religions “idolâtres” via le fétiche de la “Pierre Noire” devant lequel faut il le rappeler chaque musulman se prosterne puisqu’ils prient en se dirigeant vers la Mecque. La KAABA (le cube) est une présentation très ancienne de la déesse-mère CYBELE. Un autre sens de Kaaba dérive de ka’ib, vierge, ou sein d’une vierge. Les divinités « vierges » n’étaient pas d’innocentes jeunes filles, mais de redoutables célibataires. La Mecque proclame la grande déesse-mère. La couleur verte de l’islam vient de la déesse égyptienne Naphté, couleur des eaux vitales, et surtout d’Osiris, couleur de la résurrection.
A Rome, CYBELE était vêtue de vert couleur traditionnelle de l’Islam. On retrouve le langage habituel des symboles religieux : la météorite noire, boursouflée lors de son entrée dans l’atmosphère, représente le visage masqué de la déesse. On l’habille d’un drap vert, puisque le ciel ouvre ses vannes pour verdir la terre. Cette pierre noire est attestée en Syrie.


Le CUBE NOIR de SATURNE (Loges de la Fraternitas Saturni) à Manhattan, au Danemark et en Australie

 


Le CUBE NOIR est un vestige de l’ancienne vénération de EL. (qui est la racine de EL ohim ou de AL lah)

La tradition consistant à tourner sept fois autour  de la kaaba, révolution autour d’un astre accroché sur un édifice , qui lui,  est couvert d’un tapis noir pour reproduire le ciel de la nuit ! Tous les rites du pèlerinage tournent autour du chiffre 7 , qui ce dernier représente  les planètes .7 tours autour de kaaba, courir 7 fois de safa à marwa, lapider 3 fois 7 pierres contre le diable…

 

En Mésopotamie, chez les Chaldéens, le chiffre 7 correspond surtout au nombre d’astres visibles dans le ciel à l’œil nu : le Soleil et la Lune ainsi que les planètes Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne.
Les astronomes de l’époque comprenaient dans les planètes aussi bien le Soleil que la Lune. Ils ne connaissaient pas les planètes au-delà de Saturne : Uranus et Neptune. Ils considéraient ainsi sept planètes dans l’ordre établi par les Chaldéens, c’est-à-dire : Saturne, Jupiter, Mars, Soleil, Vénus, Mercure et Lune. Ainsi selon cette tradition, les pélerins reproduisent la rotation des planètes autour de la Kaaba…
L’islam, loin d’être une religion “pure et révélée” a largement emprunté aux traditions préexistantes…

CONCLUSION

Au delà, il y a l’intégration complète de l’europe puis du monde dans l’Islam, le nouvel ordre islamique mondial encouragé par la poussée démographique et les incessantes revendications…

l’Islam a un rôle crucial dans l’agenda des mondialistes et c’est pourquoi son expansion fut systématiquement – quoique secrètement – favorisée par les guerres des vingt dernières années (Serbie, Irak, Tchétchénie…)

Aujourd’hui, la technique de la révolution artificielle, perfectionnée par les illuminatis anglo-saxons, s’allie à la volonté des musulmans d’étendre le territoire de l’Islam (dar-al-Islam) sur l’ensemble de la planète. Et ce mélange explosif aboutit à l’embrasement du pourtour de la Méditerranée.

Toutefois, si l’on ne peut voir ce qu’est l’Islam derrière sa couverture religieuse, comment il est instrumentalisé, comment il a même été créé pour conquérir le monde, alors on ne peut comprendre la situation actuelle et encore moins le futur qui nous est préparé, particulièrement en Europe.

Avec les récentes révolutions arabes qui ont réveillés le PANARABISME et dans l’esprit de nombreux musulmans, le retour du grand CALIFAT, les maitres du monde et ceux de l’islam semblent s’être donné comme but un Nouvel Ordre Islamique Mondial.

 k

CONCLUSION :

Une question qui revient souvent pour chercher à “est ce que ce sont les étrangers, immigrés, qui sont responsables de la mondialisation ?”. Il va sans dire que nous ne cherchons pas des réponses ciblant tels ou tels groupes pour ne pas tomber dans un piège qui est celui de l’analyse journalistique actuelle sur l’idée que les français devraient obligatoirement se faire d’un nationalisme anti-musulman dont l’objectif serait simplement de “stigmatiser” comme ils aiment à le dire…
La vraie question est l’immigrationisme (et ses conséquences logiques que sont le multiculturalisme, l’idéologie du “vivre ensemble”, l’idéologie “anti-raciste” (à sens unique…) l’idéologie du métissage social et l'”islamisation” et l’importation de traditions “allogènes” sous les apparences médiatiques d’ un “exotisme” condescendant) est il la conséquence du Mondialisme  et de la volonté de détruire les cultures et traditions “indigènes” et la réponse est bien évidemment oui.  En cela l’islam agit bien en rouleau compresseur du Nouvel Odre Mondial comme destructeur des identités, traditions et cultures peuples et nations est bien le cheval de troie du Mondialisme anihilateur. Il prétend se placer en éternel donneur de leçon d’un occident forcément éternellement coupable. Au delà du constat de l’islamisation rampante dans nos sociétés, il faut désormais parler d’Islamo-mondialisme, de Nouvel Ordre Islamique mondial

Sources consultées :
http://www.lefigaro.fr/international/2010/03/11/01003-20100311ARTFIG00787-droits-de-l-homme-les-usa-listent-les-mauvais-eleves-.php
http://www.algerie-monde.com/actualite/article1339.html
http://www.lefigaro.fr/international/2011/03/06/01003-20110306ARTFIG00066-kadhafi-combat-al-qaida.php
http://www.lefigaro.fr/international/2010/03/04/01003-20100304ARTFIG00534-de-jeunes-rappeurs-francais-ambassadeurs-des-usa-.php
http://www.metrofrance.com/info/l-affaire-des-minarets-suisses-portee-devant-l-onu/mjcj!zItqntigle1Kk/
http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=19411&returnto=accueil/main&artyd=10
http://www.pointdebasculecanada.ca/article/303-taqqiya-lislam-autorise-la-tromperie-et-la-dissimulation.php

http://www.jcpa-lecape.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=123
http://blog.americancongressfortruth.com/?p=32

http://fr.wikipedia.org/wiki/Semaine

http://secretebase.free.fr/complots/edifices/lamecque/lamecque.htm
http://www.liberezvous.org/aimerDieu/index.php?showtopic=3257

 

 

(Visited 443 times, 1 visits today)

56 Responses to “L’Islam, cheval de troie d’un Nouvel Ordre Mondial”

Pages : « 1 [2] Voir tous les commentaires

  1. 51
    neo trouvetout Says:

    tu as une vision manichéïste de la géopolitique j’ai l’impression, qu’est ce que tu crois ? qu’il n’y a qu’une seule sorte de fascisme ??? que tous les pauvres et les persécutés de la terre sont forcément musulmans ? Quel les banques n’ont rien à voir avec les pétroles de pays musulmans ?

    Petit rappel à propos du 11 Septembre…

    l’ex-sénateur démocrate du Nebraska, Bob Kerrey, qui était membre de la commission du 11-Septembre, a écrit que «des questions importantes restaient sans réponse». «Des éléments sur l’implication plausible d’agents présumés du gouvernement saoudien dans les attentats du 11-Septembre n’ont jamais été complètement poursuivis», ajoute-t-il.
    […]

    «Les financiers et complices de ceux qui ont assassiné ceux que nous aimions sont toujours vivants et capables de soutenir le terrorisme. La trace qui remonte à eux pointe toujours vers l’Arabie Saoudite», a-t-elle ajouté.

    http://www.elwatan.com/international/l-arabie-saoudite-mise-en-cause-par-deux-ex-senateurs-us-04-03-2012-161483_112.php

    donc voilà
    “l’iran la syrie ce sont les seuls qui luttent contre le fascisme liberal” mais oui bien sur et Kadhafi et Bachar el assad comme Ben Ali était il y a peu les meilleurs amis de Sarko
    http://photo.parismatch.com/media/photos2/actu/monde/bachar-al-assad-et-nicolas-sarkozy-a-paris/1096155-1-fre-FR/Bachar-al-Assad-et-Nicolas-Sarkozy-a-Paris_galleryphoto_paysage_std.jpg
    http://comoresactualites.c.o.pic.centerblog.net/o/d3837920.jpg

    ils n’ont été que des pantins mis en place par l’occident, des marionnettes comme Saddham ou Ben laden…
    c’est simpliste comme je l’ai dit le fascisme libéral n’est pas le seul fascisme existant… ce fascisme a bien souvent été du côté des plus fondamentalistes au lieu de les affronter…(voir les connivence même dans l’organisation des attaques du 11 09)
    il faut chercher un peu plus loin et voir le plan tel qu’il s’est mis en place depuis le 11 septembre pour effectivement accuser certains pays et en dédouanner d’autres … et il faudra expliquer ensuite pourquoi cela a débouché sur des “révolutions arabes” (organisées comme chacun sait par la CIA) qui elles même ont été le début d’une formidable poussée des islamistes dans ces pays pour en faire des zones contôlées par la chariah…
    Le fascisme libérale a donc été à l’origine d’un fascisme islamique…

  2. 52
    neo trouvetout Says:

    L’apologie du multiculturalisme dénué de tous sens critique c’est du soft power qui est fait pour que les peuples européens soit dans la soumission a l’islamisation de l’Europe. En clair le refus d’affronter la crise de civilisation qui découle de la logique néo libérale qui preche l’immigration massive pour faire baisser les salaires et le relatiivisme culturel (faire croire que toutes les cultures se valent et que l’altérité des cultures et des civilisations n’existe pas).

    http://www.youtube.com/watch?v=IaS1_lShqW4&feature=youtu.be

  3. 53
    Optimus megatron Says:

    Vous ne voyez rien ou vous êtes aveugle?
    Il s’agit du Allspark.

  4. 54
    babouina Says:

    Bien l’Islam c’est le Zodiaque de Denderah comme les autres cultes, l’étoile représente le SERPENT DRACO étoile centrale et la lune est en réalité un bout du cercle du Zodiaque. C’est le même drapeau que celui des chinois sauf qu’ils prennent un autre morceau du cercle. DRACONIENS ::: !!!

  5. 55
    néo trouvetout Says:

    la conspiration islamo-mondialiste se précise
    http://www.nouvelordremondial.cc/2012/09/03/le-printemps-arabe-est-il-une-conspiration/

  6. 56
    enki Says:

    vous allez vous prendre un baffe les musulmans et les chrétiens quand la vérité sera révélé d’içi peu !! le père de la race humaine arrive alors vos conquêtes religieuses regardez les bien sur vos cartes passés presentes et avenir , car tous ceci ne sera souvenirs toutes les religions sont sur cette terre pour verser le sang , apporter la haine entre differents peuples ! le mal est sur terre et le N.O.M entretient cette haine et souillure …

Pages : « 1 [2] Voir tous les commentaires