Rebouterie : Le secret des points de Knap | Neotrouve

Rebouterie : Le secret des points de Knap

georgia-knap_points-de-knap_250x190Gëorgia Knap est un inventeur français né en 1866 dans la ville de Troyes. Il a conçu la technique qui porte son nom appelée massage des points de Knap. Ayant vécu durant la seconde révolution industrielle (avec des noms tels que Tesla, Edison, Einsten, Steiner, Ford, Rochefeller), Gëorgia Knap a profité de l’essor de l’électricité et du moteur à explosion pour inventer sans cesse et dans toutes les disciplines. Surnommé “l’homme aux 80 métiers” on peut aussi retenir Georgia Knap pour sa marque de motocyclettes et de voitures électriques breveté.
Son massage fut vérifié et teste en avril 1913. Par un beau jour d’Avril, il se mit à bécher dans son jardin, sans se reposer ni s’alimenter de 7 heures le matin a 17 heures. Fourbu il s’arrêta, mais trouva qu’il n’était pas assez congestionné, il retourna bêcher encore pour 2 heures. Ce fut suffisant, il se provoque une crise de rhumatisme. Effondré, il demande de l’aide pour se rendre à son laboratoire. La il se massa vigoureusement tous les points qu’ils avaient découverts et EURÊKA, deux heures plus tard, il retourne a son jardin pour finir de bêcher les quelques mètres qui lui restait. Toute la fatigue, les déchets et courbatures étaient complètement disparus. Le massage des points de Knap était vérifié et fonctionnait! Au cours de ses expériences, il découvre que le tabac a des effets néfastes sur le corps humain, provoquant la nécrose des cellules, et que certains aliments favorisent une accumulation de toxines dans différentes régions du corps, là où sont situés les carrefours nerveux.

Le secret de l’éternelle jeunesse ?

Le découvreur des points de Knap s’intéresse particulièrement à mettre en évidence tout ce qui est susceptible de provoquer la sénilité, et qui plus est, la sénilité précoce. Aussi il déduit de ses expériences faites sur lui même, qu’il faut avoir une bonne hygiène alimentaire, voire rigoureuse, Par ailleurs, G, Knap conseille de mettre l’appareil digestif au repos, et ce régulièrement. Enfin, il propose le nettoyage de l’organisme grâce à des massages sur des points précis : les points de Knap.
Une métamorphose avec la technique de Knap!

Il s’est appliqué lui-même cette méthode avec succès à partir du jour de ses 50 ans. Les scientifiques de l’époque doutant de l’efficacité de la méthode, Gëorgia Knap les convia à une conférence le jour de ses 70 ans où il fit la preuve de sa vitalité.

En 1932, sur une plage normande, KNAP a 67 ans , il s’inscrit dans la catégorie des 75 ans et moins . Les inscrits de cette catégorie s’indignent à la vue du physique de KNAP, il avait l’air trop jeune pour eux! L’organisateur lui fait comprendre, qu’il n’a pas bien compris le règlement et qu’il doit s’inscrire dans la catégorie des 40 ans et moins. De bonne foi, il se conforme et gagne la course des 500 mètres pour les 40 ans et moins, avec 30 mètres d’avance sur le second. Au moment de la remise du prix, il est disqualifié pour tromperie sur l’état civil (son âge!).

De 60 à 70 ans , le miracle continue en s’amplifiant (il augmente son tour de cage thoracique de 17 cm)


La méthode de massage des points de Knap

S’appuyant sur la loi de Valleix qui détermine des zones douloureuses, précises, situées sur le trajet des nerfs qui présentent certaines formes de pathologies, Gëorgia Knap démontre en fait qu’il ne s’agit pas de points douloureux quelconques, mais bel et bien des signaux indiquant le blocage de certains organes. Pendant près de vingt ans, Georgia Knap a étudié patiemment la dictature du rhumatisme sur les points du corps humain infectés par l’acide urique ; il en a dessiné et repéré un montage exact qui permet d’interrompre sur des croisements précis de nerfs le circuit névralgique portant la douleur au cerveau. Ainsi, G. Knap dénombre en tout 18 points qui doivent être massés en profondeur. Ces massages par écrasement doivent être effectués en suivant un ordre bien précis, ce qui permet un relâchement des contractures, libérant le sujet de la douleur.

Certains points de Knap sont situés de part et d’autre de la colonne vertébrale, à la sortie du tronc nerveux, et sur des muscles traversés par des terminaisons nerveuses. D’autres points de Knap se trouvent sous l’épiderme, là où le nerf se termine, juste sous la peau, ainsi que dans la zone de terminaison cutanée.

La méthode de massage par écrasement des points de Knap permet de soulager la douleur provoquée par l’irradiation d’une vertèbre lombaire qui est contaminée la première en raison de sa proximité du foie, de la vésicule biliaire, de la rate et des reins.
Les sujets ne se plaignent pas en temps normal du point des lombaires, mais ce point est toujours douloureux sans que le malade en ait conscience. On devra commencer par le travail sur les lombaires pour obtenir un apaisement de la douleur dans le reste de la canalisation nerveuse.

Formation Rebouteux : La technique des “points de Knap” (par Institut Héritage)

 

Traiter tous les points dans l’ordre indiqué permet que cèdent les unes après les autres les contractures, et les patients peuvent immédiatement se mouvoir, lever les bras, passer les mains derrière la tête et marcher sans appui, même s’ils avaient été immobilisés depuis longtemps.

« Dans le cas de légères contractures localisées sur seulement deux points au plus, une seule séance suffit. En ce qui concerne les douleurs chroniques l’arrêt de la douleur ne dure que 12 à 24 heures suivant la gravité du mal, il faut continuer à travailler les points douloureux pendant plusieurs jours une séance par jour, puis une tous les 2 jours jusqu’à la disparition complète de la contracture. »

 


Les indications et contre-indications de massage des points de Knap

Indications : Le massage des points de Knap est indiqué en cas de douleurs rhumatismales ou musculaires, de lumbago, de torticolis, de sciatiques, de crispations, de tension , de troubles circulatoires, de sinusites, de troubles digestifs , pour les états de fatigue, les troubles viscéraux, ou encore la perte de vitalité.

 

 

Comment réduire la douleur d’une sciatique en 10 minutes avec la méthode des points de Knap ?

Monsieur Jean Angius s’intéresse aux différentes méthodes de traitement dans les médecines alternatives depuis plus de 40 années.
Reconnu pour le sérieux et la qualité de ses enseignements notamment aussi pour les innovations qu’il apporte de par son expérience en cabinet et des mises à jour de certaines méthodes ancestrales.
Contres indications : en cas de phlébite, d’hémorragie, d’hématome, de fracture, de rupture ligamentaires, et de déchirure musculaire.

 

(Visited 3 661 times, 1 visits today)

Comments are closed.