Extra terrestres : les Astronautes se lachent ! | Neotrouve

Extra terrestres : les Astronautes se lachent !


Edgar Mitchell – La Révélation
envoyé par Alethneo

L‘astronaute Edgar Mitchell 6ème homme à avoir marché sur la lune (selon la NASA ndlr), est intervenu en direct ce 24 Juillet sur la station britannique Kerrang Radio.
Le projet initial de l’animateur était de lui faire revivre sa mission lunaire. Mais l’interview a pris un tour inattendu après une quinzaine de minutes.
Il a commencé par dire qu’il y a de la vie dans l’Univers. Puis il a affirmé que nous sommes visités, et que le gouvernement couvre le sujet Ovni depuis 60 ans. L’animateur était assez déstabilisé !
“Edgar Mitchell avait déjà laissé entendre ce genre de choses, mais c’est la première fois qu’il est aussi affirmatif et se montre catégorique : Les Ovnis sont réels. Ils font l’objet d’opérations de couverture. Mais nous sommes bien en contact avec des êtres aliens !!!”
Il a commencé par dire qu’il y a de la vie dans l’Univers. Puis il a afirmé que nous sommes visités, et que le gouvernement couvre le sujet Ovni depuis 60 ans. L’animateur était assez déstabilisé !
L’astronaute a insisté sur la réalité du phénomène. Il est introduit dans certains cercles militaires et du renseignement, où on parle ouvertement du contact. Il fréquente diverses personnes qui sont en première ligne. Il a également confirmé le crash de Roswell.
Il n’est pas en mesure de dire si la Divulgation aura lieu cette année… Mais il constate que le public est relativement disposé à accepter la réalité..
Tous les Ovnis ne sont pas d’origine aliène. Certains sont construits ici même..
Il a déclaré qu’il n’était aucunement préoccupé de sa sécurité personnelle.
Les Aliens n’ont pas d’intentions hostiles.
Certains de ses collègues qui ont participé à des programmes lunaires sont également informés.
Pour Nick Pope, intervenu par téléphone peu après, la nouvelle devrait faire la Une de tous les journaux dès demain..
Il a été très impressionné d’entendre Edgar Mitchell faire ces déclarations, et il en faut beaucoup pour le faire sortir de sa réserve…. A mon avis, c’est un grand pas en faveur de la divulgation..”

Mr. Mitchell dit qu’il est sûr à 90 pour cent que plusieurs des milliers d’objets volants non identifiés, ou OVNIS, enregistrés depuis les années 40, appartiennent à des visiteurs venus d’autres planètes. Bien que certains aient été des illusions et d’autres des phénomènes naturels, un trop grand nombre restent non expliqués, a-t-il dit lors d’une conférence dans le Connecticut hier.

“Ceci suggère qu’il y ait des humanoïdes pilotant des engins qui ont des caractéristiques qui n’existent dans l’arsenal d’aucune nation sur terre. C’est très alarmant.”

Et Mr. Mitchell dit qu’il a des témoins – plusieurs au sein des agences de renseignement et des militaires – qui l’ont convaincu que le gouvernement américain a dissimulé la vérité au sujet des OVNIS pendant 50 ans.

“Beaucoup de ces gens sont soumis à des habilitations de haute sécurité, ils ont prêté des serments et ils pensent qu’ils ne peuvent pas parler sans une certaine forme d’immunité,” a dit Mr. Mitchell. “Il faut du courage pour venir se présenter publiquement pour quelque chose comme ça.”

Une des personnes qui a parlé est Graham Hancock, un ancien correspondant de The Economist pour l’Afrique de l’Est. Il pense que la NASA refuse de reconnaître les extraterrestre en raison “d’une mentalité prolongée de guerre froide et d’une crainte que les preuves d’une vie extraterrestre auront des conséquences politiques, économiques et sociales déstabilisantes.”

Son nouveau livre, The Mars Mystery, postule cette vie a par le passé existé sur Mars mais a été éliminée par des impacts de météore, de façon très similaire à la façon dont on pense que les dinosaures se sont éteints sur terre il y a 65 millions d’années.

Il ajoute que la NASA a fait “risiblement peu de chose” pour étudier les évidences extraterrestres, et qu’en fait, elle a une “mission officielle de ne pas divulguer… d’informations secrètes, pour protéger la sécurité nationale.”

“Ce qui nous voyons là est un état d’esprit, pas une conspiration,” écrit M. Hancock.

“Mais pour être parfaitement honnêtes, nous aurons toujours un soupçon rampant qu’il pourrait y avoir quelque chose… qui se passe dans les coulisses, quelque chose de beaucoup plus important.”

Mr. Hancock et Mr. Mitchell sont en désaccord sur quelques aspects de la théorie que la vie a existée sur Mars, mais des deux pointent le Saint Graal des théories de la conspiration, l’incident de Roswell – l’accident allégué d’une soucoupe volante au Nouveau Mexique en 1947 – comme une des pièces d’une dissimulation gouvernementale.

Certains affirment que l’objet qui s’est écrasé dans le champ d’un fermier en juin de cette année là contenait les corps d’astronautes extraterrestres, mais les militaires des Etats-Unis ont offert plusieurs récits différents.

Dans le rapport “Affaire classée” publié l’année dernière lors du cinquantième anniversaire de l’accident de Roswell, l’Armée de l’Air des Etats-Unis a expliqué que les ‘extraterrestres’ étaient en réalité des mannequins pour tester des saut en parachute de haute altitude’.

Dans une tentative précédente pour expliquer l’incident, l’Armée de l’Air avait signalé que l’épave de “vaisseau spatial” trouvée par un fermier dans un champ était les restes d’un ballon utilisé pour surveiller les traces atmosphériques des essais nucléaires soviétiques.

“L’affirmation que les corps étaient juste des mannequins grandeur nature pour des essais de parachute est une admission qu’il y avait au moins quelque chose à Roswell qui pourrait être confondu avec des corps extraterrestres,” écrit M. Hancock.

“Que doit-on faire des déclarations de plusieurs des témoins disant qu’un des ‘extraterrestres’ avait survécus l’accident et avait été vu marcher?”

Mr. Mitchell a dit que ses témoins peuvent fournir la vérité au sujet des événements tels que Roswell et sa campagne soutient d’autres “croyants.”

“Il est totalement certain dans mon esprit qu’Ed Mitchell nous donne à tous une crédibilité,” a dit Walter Andrus, directeur international du Mutual UFO Network, la plus grande organisation de sa sorte en Amérique.

Mais Mr. Mitchell a dit que jusqu’à récemment il était resté circonspect pour poser auprès d’ufologues, largement considérés comme des fadas.

“J’étais très prudent,” a-t-il dit.

Bien qu’il agisse en tant qu’un des conseillers de la série X-Files, la série culte de la télévision, il méprise la “désinformation” au sujet des extraterrestres et des soucoupes volantes qui émane de l’Internet et des organismes OVNI marginaux en Amérique.

“La notion qu’il y a des structures sur Mars ou la lune est une sornette,” a indiqué Mitchell. “Je puis le certifier pour la Lune – j’y ai été. Nous avons vu aucune structure à l’emplacement d’atterrissage et aucune structure n’a été reflétée sur mon casque, contrairement a ce qui a été prétendu.”

Mais Mr. Mitchell dit que pendant qu’il avait regardé la terre depuis le module de commande d’Apollo 14, il avait ressenti “un sentiment profond de connexion avec l’univers.”

Le 10 octobre 1998, Edgar Mitchell a déclaré à “The People”, de Londres:

“Ne vous y trompez pas, Roswell s’est bien produit. J’ai vu des dossiers secrets qui montrent que le gouvernement le savait, mais a décidé de ne pas le dire au public. Il y avait de très bonnes raisons de sécurité pour ne pas informer le public au sujet de Roswell. Tout simplement, nous n’aurions pas su gérer la technologie des êtres intelligents assez avancé pour envoyer un engin vers la terre. Le monde aurait paniqué si nous nous avions fait savoir que des extraterrestres nous rendent visite.”
“Je n’étais pas convaincu au sujet de l’existence des extraterrestres jusqu’à ce que j’aie commencé à parler aux anciens militaires qui étaient là au moment de Roswell. Plus on me parlait des documents du gouvernement sur les extraterrestres, plus j’ai été plus convaincu.”
“Cela aide aussi, que ceux en possession de la documentation des visites extraterrestres commencent à parler. Les personnels militaires auquels j’ai parlé sont lassés du secret entourant Roswell et des cas semblables, en particulier quand les informations fuient.”
“Je pense fermement que cette documentation devra être rendue publique dans les trois ou quatre années à venir. Et si la preuve de ET est finalement rendue publique,personne ne sera plus heureux que moi.”

Le 5 novembre 2005, invité à Interlaken en Suisse, aux deuxième Forum Mystères du Monde (WMF) au Mystery Park, Edgar Mitchell a raconté la mission d’Apollo 14. Il a été interrogé sur l’incident de Roswell et a énoncé:

“Mes amis, qui ont vu les événements à ce moment-là de leurs propres yeux et sont aujourd’hui décédés depuis longtemps, m’ont dit la vérité. Une organisation secrète nationale pour protéger le secret de ces incidents travaille également aujourd’hui encore avec succès à dissimuler cet événement dans l’histoire de l’humanité.”

Edgard Mitchell vient de nouveau d’être interviewé dans l’émission de Larry King ce 2 Aout sans nouvelle déclarations fracassante cette fois.

D’après Neil Armstrong, astronaute de la NASA, les extraterrestres ont une base sur la lune et ont clairement fait savoir que nous devions en partir et ne plus nous en approcher.
Selon des reportages restés sans confirmation à ce jour, Armstrong et Edwin « Buzz » Aldrin auraient tous deux vu des ovnis au cours de la mission Apollo 11, peu après leur alunissage historique du 21 juillet 1969. Je me rappelle avoir entendu l’un des astronautes parler d’une « lumière » dans ou sur un cratère lors d’une retransmission télévisée. La salle de contrôle lui demanda alors de plus amples informations. Puis on n’entendit plus rien.
Selon Otto Binder, un ancien de la NASA, des radioamateurs qui captaient directement les conversations entre les astronautes et la NASA grâce à leurs récepteurs THF, entendirent l’échange suivant :
NASA : « Qu’y a-t-il ? Salle de contrôle appelle Apollo 11. » Apollo 11 : « Ces petites merveilles sont énormes, ça alors ! Énormes ! Oh mon Dieu ! C’est incroyable ! Il y a d’autres vaisseaux spatiaux là-bas, alignés de l’autre côté du cratère ! Ils sont sur la Lune, en train de nous surveiller ! » Un professeur qui souhaitait rester anonyme, eut la discussion suivante avec Armstrong lors d’un symposium de la NASA :
Le professeur : « Que s’est-il réellement passé lors d’Apollo 11 ? » Armstrong : « Quelque chose d’incroyable. Bien sûr, nous savions que c’était possible. En fait, ils [les extra-terrestres] nous ont donné un avertissement ! Il n’a donc plus été question par la suite d’une station spatiale ou d’une ville lunaire. » Le professeur : « Qu’entendez-vous par avertissement ? » Armstrong : «Je ne peux pas entrer dans les détails, je peux seu¬lement vous dire que leurs vaisseaux étaient largement supérieurs aux nôtres, à la fois en taille et technologiquement. Ils étaient vraiment immenses, et menaçants ! Non, il n’est plus question de station spatiale. »
Le professeur : « La NASA a pourtant réalisé d’autres missions après Apollo, n’est-ce pas ? »
Armstrong : « Naturellement, car la NASA avait un programme à tenir à l’époque, et ne pouvait risquer de déclencher une panique sur Terre. Mais ces missions n’ont été que des allers-retours rapides, on se contentait de prélever quelques échantillons. » Selon le Dr Vladimir Azhazha : « Neil Armstrong a informé la salle de contrôle que deux mystérieux objets de grande taille avaient atterri près du module lunaire et les observaient. Mais ce message fut censuré par la NASA, et le public ne l’entendit pas. » D’après le Dr Aleksandr Kasantsev, Buzz Aldrin tourna un film en couleur de ces ovnis depuis l’intérieur du module lunaire, et continua de les filmer après qu’Armstrong et lui en furent sortis.
Quoiqu’Armstrong ait confirmé la véracité de ce récit, il a refusé d’en dire plus, expliquant que la CIA souhaitait étouffer l’affaire.
n 1979, Maurice Châtelain, ancien responsable des communications de la NASA, confirma qu’Armstrong avait effectivement signalé qu’il voyait deux ovnis au bord d’un cratère. Selon Châtelain, certains ovnis pourraient venir de notre propre système solaire, en particulier de Titan. « Tout le monde était au courant de cet incident à la NASA, mais personne n’en a parlé jusqu’ici. » « Tous les vols Apollo et Cémini ont été suivis, à une certaine dis¬tance ou même parfois aussi de très près, par des véhicules spa¬tiaux d’origine extra-terrestre – soucoupes volantes, ou ovnis, si vous voulez les appeler ainsi. Chaque fois que cela s’est produit, les astronautes en ont informé la salle de contrôle, qui ordonnait alors le silence absolu.
«Je pense que Walter Schirra, lors de la mission Mercure 8, a été le premier astronaute à utiliser le nom de code Santa Claus (père Noël) pour indiquer la présence de soucoupes volantes à proxi¬mité des capsules spatiales. Ses annonces n’ont toutefois guère été remarquées par le grand public.
« Ce fut un peu différent lorsque James lovell, alors que le module de commande d’Apollo 8 émergeaitpour la dernière fois de laface cachée de la Lune, annonça afin que chacun l’entende : “Je tiens à vous informer que le Père Noël existe”. Bien que ce fût le jour de Noël 1968, beaucoup de personnes ont deviné que ces mots avaient une signification cachée. »
Les rumeurs persistent. Quoique la NASA soit une agence civile, beaucoup de ses programmes sont financés par le budget de la défense nationale, et la plupart des astronau¬tes sont soumis aux règlements de sécurité militaires. De plus, l’Agence de sécurité nationale (NSA) dissimule tous les films et probablement aussi les communications radio. Otto Binder, le docteur Garry Henderson et Maurice Châte¬lain ont affirmé que les astronautes avaient reçu l’interdic¬tion formelle de mentionner leurs observations. Cordon Cooper a même témoigné devant une commission spéciale des Nations unies qu’un astronaute avait effectivement aperçu un ovni, alors qu’il se trouvait au sol. S’il n’y a aucun secret, pourquoi cette observation n’a-t-elle pas été rendue publique ?


NEXUS n°57 juillet-août 2008
http://www.ovnis-usa.com

(Visited 2 290 times, 1 visits today)

4 Responses to “Extra terrestres : les Astronautes se lachent !”

  1. 1
    paul Says:

    l’evolution de l’homme dependra de ce que les “autres” ameneront, depuis des millions d’années, le temps est traversé par ses “autres”… ils ne font pas que nous observer, ils sont parmit nous, et nous sommes à l’approche d’une étape importante pour notre humanité… la planete terre doit etre pacifique afin d’etre digne de la rencontre ..qui changera notre vie. Dieu n’est pas celui que l’on pense. l’image de ce que nos yeux ainsi que notre esprit aporte est faussé. seul des etres superieures sont réels, et il va de soit qu’au dessus de ceux là il y en a d’autres..extremement evolué..;ainsi de suite. humain evolué ,ou etre different, la cléf est entre leur main. l’homme doit stoper ses recherches, car plus il fouille, plus il se perd. attendons ce qu’il faut attendre afin d’etre pret. extra-terrestre par definition humaine, par ma definition je les appels les autres, car c’est ainsi qu’ils nous differencient… sachant que nous meme sont autrement constitué..; eux aussi. mais une chose nous rapproche.. le commencement…qui d’ailleurs n’a pas commencé..; à l’echelle terrestre nous sommes. mais en realité universelle et multiinfini nous n’avons rien vu. nous n’avons pas l’esprit necessaire, si peu evolué par rapport aux milliard de milliard d’univers…… et penser à cette infini c’est un pas vers l’aboutissement de notre condition, l’evolution . alors laissons les “extraterrestres là ou ils doivent perpetuer… leur sagesse est remarquable, puisque nous ne meritons pas de les voirs de nos yeux.

  2. 2
    youmeh Says:

    ed mitchell ballade son auditeur sur des extra terrestre pour ne pas avoir à répondre s’il est réellement allé sur la lune, et je crois fermement qu’aucun homme n’est allé sur la lune…

  3. 3
    interested Says:

    Inquiétant !!! Que feraientt des extraterrestres sur notre lune et de quel droit se l’approprieraient-ils ? A moins que nous ne soyons une sorte de parc d’attractions pour eux ou une sorte de réserve naturelle, j’ai du mal à imaginer l’intérêt qu’ils auraient à maintenir une telle base. A moins qu’ils ne détournent une partie de nos ressources ? Que nous soyons les cobayes d’une expérience sordide ?

  4. 4
    arianne Says:

    jsuis totalement daccord avec paul (1) et oui les ovnis existent, oui ils nous observent, et oui bientot ils vous nous apparaitre dans face et tout le monde caportera.( du moins pour ceux qui ny croyais pas) dsl, jveux pas briser votre petite bulle dégoisme, mais oui tout ca existe. : ) nous ne sommes pas seul