Hé Ho visez mieux la prochaine fois… | Neotrouve

Hé Ho visez mieux la prochaine fois…

Les médias viennent de m’expliquer qu’un « camion fou a fait au moins 84 morts » ce jeudi 14 juillet sur la Promenade des Anglais à Nice. Sans vouloir rentrer dans des polémiques stériles en ce jour dramatique et en m’associant à la douleur des familles victimes, je me permet toutefois de m’interroger sur ces images que toute le monde a du voir à la télé et de tenter d’y apporter une réponse.

Petit récit des évènements [source]

Il est arrivé dans le flux de la circulation, jeudi soir, seul à bord. Son camion est entré au milieu de la promenade des Anglais sur le bord de mer. Là où la route était barrée, il est monté sur le trottoir avec son engin, car il n’y avait pas, à ce niveau, d’obstacle physique. Puis il a roulé en percutant les passants réunis pour regarder le feu d’artifice. Une course effarante, en zigzag, de plus de 1,7 kilomètre! Il était armé d’une arme de poing mais n’a tiré qu’à la fin. Il semblerait que trois policiers nationaux de Nice soient intervenus les premiers. Ils auraient couru sur 200 mètres derrière le camion. À un moment, l’engin a été gêné par une pergola qui mordait sur le trottoir. Il est alors redescendu sur la chaussée au niveau du Palais de la Méditerranée, où la foule était plus dense encore. C’est là qu’il a fait le plus de victimes, près d’une trentaine, selon des témoins.

Donc la question que tout le monde s’est posé : pourquoi les gars ont ils tiré du côté où il n’y avait pas de conducteur ?? En voyant les impacts on aurait imaginé au vue des impacts de balles que comme la promenade, le camion était anglais mais le côté conducteur est bien à gauche vue la position du volant…

viser

Plusieurs internautes affirment que les impacts de balles ont été visibles, surtout au niveau du côté passager. Sur les 30 impacts de balles dans le pare brise, pas un seul dans la zone « vitale » du conducteur ? Les policiers ont ils 2 bras gauches ? sont ils bigleux ?? Ont il voulu « épargner » le terroriste ? Certains avancent même l’hypothèse d’un éventuel complice présent dans le camion…  Ils font notamment référence à la présence d’une autre personne possiblement impliquée. Toutefois, comme il est possible de le voir sur certaines photos, il y a aussi des impacts sur le côté gauche du véhicule. De plus, plusieurs vidéos montrent des policiers tirer depuis la droite du poids lourd. En réalité la localisation des impacts dépend alors de l’angle de tir des forces de l’ordre. L’un des policiers ayant participé à la neutralisation du terroriste raconte notamment qu’après plusieurs tirs, le tueur s’est placé sur le siège côté passager, d’où la localisation des impacts. Cependant, ces impacts sont bien la preuve qu’aucun policier ne barrait la route derrière des plots en béton sinon ils auraient tirés de face dans la zone vitale du conducteur.

Et n’aurait ont pas pu économiser des vies si des snipers étaient sur le toit des immeubles de la prom’ avec un fusil laser pour viser entre les deux yeux comme on voit sur le site du RAID sinon ça sert à rien de faire de la pub pour ce genre de gadget si on s’en sert pas quand il faut !

Sinon la solution d’Henry Gaino n’est « pas si mauvaise » non plus
Pour lui, cela aurait pu être évité de manière *très simple* : en postant « un militaire avec un lance-roquette » qui aurait pu « arrêter le camion ».


Le député LR et candidat à la primaire de la droite réagissait à cette attaque terroriste sur RTL. Il a dit :

– Henri Guaino : On me dit ‘c’est difficile d’arrêter un camion’. Mais si il y avait eu des barrages et s’il les avait franchis… On a décrété l’opération Sentinelle, nous avons normalement sur le terrain des militaires armés d’armes de guerre. Eh bien à la guerre, on peut arrêter un char de 30 tonnes en pleine course !

– RTL : Vous êtes en train de nous dire que les militaires qui étaient éventuellement là hier soir n’ont pas forcément été utiles, c’est ça ?

– Henri Guaino : Je ne sais pas ! Mais je pense que la question, elle est vraiment posée. Si nous sommes en guerre, eh bien il y a des militaires en armes de guerre, ils doivent pouvoir utiliser leurs armes de guerre et on doit pouvoir stopper un camion qui ne répond pas aux sommations, qui refuse de s’arrêter aux contrôles. Voilà. C’est… Et là il était évident, puisqu’on connaît ce mode opératoire, on en a parlé dans toutes les commissions d’enquête d’ailleurs qui ont eu lieu sur ce sujet, tous les spécialistes nous on dit que ça, c’était possible. Donc il y a quelque chose qui m’interpelle beaucoup dans cette affaire, c’est : que s’est-il passé, il faut en tirer les conséquences et si on ne peut pas utiliser les militaires de Sentinelle pour faire la guerre aux terroristes, alors il faut supprimer Sentinelle !

– RTL : Question sur les règles d’engagement, qui est posée…

– Henri Guaino : Et puis des moyens dont on dispose ! Il suffit de mettre à l’entrée de la promenade des Anglais un militaire avec un lance-roquette et puis il arrêtera le camion de 15 tonnes, voilà c’est tout ! Sinon, c’est pas la peine d’utiliser des militaires.

La question c’est surtout de savoir comment un camion peut rouler sur 2 km sur la promenade des anglais sensée être piétonne un soir de 14 Juillet en plein état d’urgence ? Pas de barrages filtrants ? pas de herses prévues ?

Mise à jour du 17 Juillet l’enquète avance ! [source]
« Comment ce véhicule a pu pénétrer sur la promenade des Anglais alors que nous sommes en plein état d’urgence et en plan Vigipirate avancé? » s’est interrogé ce vendredi Christian Estrosi sur France 2,


–> réponse : c’est moi qui te pose la question bouffon. Tu croyais qu’il suffisait de se mettre « en terrasse » ???

Screenshot 2016-07-17 at 14.16.49

Christian Estrosi est en terrasse et il le fait savoir. « Après une grosse journée de campagne », le maire de Nice et candidat aux élections régionales en PACA a publié samedi 28 novembre sur Twitter une photo le montrant attablé en compagnie d’une dizaine de jeunes. Une image plutôt banale, mais parfois vue comme un acte de « résistance » depuis les attentats.

Le 13 novembre, les jihadistes ont attaqué plusieurs terrasses de bars et restaurants du 10e et 11e arrondissements de Paris, tuant plusieurs dizaines de personnes. Cela ne semble pas faire peur à Christian Estrosi, qui accompagne le cliché d’un petit message à l’intention du groupe Etat islamique, qui a revendiqué les attentats: « Fuck Daech », écrit l’élu Les Républicains qui utilise l’acronyme arabe de l’organisation terroriste… (source huffington post )

mais ce n’est pas tout :

Quand Christian Estrosi vantait les mérites de la vidéosurveillance à Nice :

« Avec 999 caméras, et une caméra pour 343 habitants [alors qu’] à Paris, il y en a 1 pour 1532, je suis à peu près convaincu que si Paris avait été équipée du même réseau que le nôtre, les frères Kouachi n’auraient passé 3 carrefours sans être neutralisés et interpellés » (C. Estrosi)

Des barrages mais pas sur toute la largeur !
Des barrages policiers ont été installés, mais pas sur toute la largeur de la route.

Cnj956_WcAAcv1E
Barrage niçois
Il prétend qu’il doit « livrer des glaces »


Pass sécurité Vigipirate

D’après les informations de M6, Mohamed Lahouaiej ment effrontément pour franchir les contrôles de sécurité. Il aurait prétendu qu’il devait « livrer des glaces ».

Pourquoi autant de négligences ?

That is the question…

 

Conclusion : après plusieurs dizaines d’articles épluchés sur le sujets, l »‘enquête » est terminé et je me suis fait mon avis. Au final, nul besoin d’étude de balistique, on retrouve ici tous les ingrédients des attentats de la « france d’après » de Sarkozy ou de la « france apaisée » de Hollande…

-les autorités sont négligentes sur de nombreux points essentiels de sécurité malgré un état d’urgence maximum

-les politiques fanfaronnent puis se renvoient la responsabilité quand ils sont pris au dépourvu

-les médias cherchent par tous les moyens à disculper la responsabilité des uns et des autres

-les flics font ce qu’ils peuvent avec les moyens qu’on leur donne c’est à dire finalement pas grand chose et arrivent toujours avec un temps de retard comparés aux moyens des terroristes ce qui donne une impression d’amateurisme et d’improvisation totale.

-le public est désorienté et passe d’une totale insouciance à une horreur totale et se demande « pourquoi ? ». Certains s’imaginent que c’est trop énorme pour être vrai, qu’il y a forcément un « complot » quelque part. Et se faisant ils participent amplement à cette manœuvre du Système qui consiste à dédouaner les uns et les autres de leur responsabilité pour ne pas avoir à rendre des comptes et éviter en apparence pour un temps les conflits… En effet tous ces attentats sont arrivés parce que nous n’avons pas su faire face correctement aux manigances de l’ennemi car il existe même si il se cache. C’est parce que les médias n’ont pas voulu nommer cet ennemi, c’est parce qu’ils l’ont appelé « déséquilibré », « jeune homme en dépression » « loup solitaire » etc… qu’il se produit à chaque attentat cette sidération, et cette sensation d’amateurisme lesquelles nourrissent abondamment les théories du complot, théories qui serviront d’écran de fumée pour que cet ennemi invisible continue à prospérer en toute quiétude… 

(Visited 1 508 times, 1 visits today)

Comments are closed.