Voir l’au delà dans un miroir ? appareillage et technique du psychomanteum | Neotrouve

Voir l’au delà dans un miroir ? appareillage et technique du psychomanteum

Une expérience étonnante venant de la Grèce Antique a été reprise par Raymond Moody,celle du psychomanteum qui consiste à se placer devant un miroir dans une cabine close:des phénomènes surprenants d’après Moody se présentent:ombres,apparitions de défunts en “3D”,dialogues avec défunts(Moody aurait parlé avec sa grand mère…)


Inutile de présenter Raymond Moody, le philosophe-psychiatre du sud des États-Unis ; tout le monde ou presque connaît l’auteur de La vie après la vie (Ed. Robert Laffont), inventeur de l’ expression “Near Death Experience” (NDE ou expérience de mort imminente) sachant que ce type est une personnalité sérieuse de la parapsychologie et non un illuminé, des parapsychologues ont retenté l’expérience en France : les résultats sont plus mitigés mais restent étonnants (ils sont relatés dans “expériences autour d’un miroir” Evelyne-Sarah Mercier, anthropologue et Djohar Si Ahmed, psychanalyste, ont repris un programme de recherche similaire en France. Elles apportent, à travers des récits d’expériences, des analyses statistiques, des interprétations psychanalytiques et métaphysiques, des réponses inattendues qui enrichissent et éclairent singulièrement les conclusions de Raymond Moody. )…ce psychomanteum est un instrument supplémentaire dans la transcommunication et montre que peut être les propos de certains philosophes (comme ceux de Platon dans Phédon) auraient des liens avec cette découverte.
En 1999, le docteur Amoroso psychiatre de profession, a consigné dans son ouvrage “L’au delà dans un miroir” des témoignages étonnant de ses patients en phase de deuil à qui il a proposé “l’expérience du miroir” dans un cadre curatif.
Sans entrer dans les détails des témoignages, nous vous livrons ici l’apareillage utilisé ainsi que son approche personnelle qui se situe dans un un cadre thérapeutique, donc accompagné. Il reprend également la technique proposée par Moody.

APPAREILLAGE
On l’appelle également le psychomanteum contemporain.
C’est ainsi que Raymond Moody appelle l’installation indispensable pour obtenir ce type de rencontre.
L’appareillage que je suggère est sensiblement le même que celui proposé par l’auteur de « La vie après la vie » : en bon latin d’origine j’ai jugé bon d’imprégner le miroir que j’utilise d’une aura émotionnelle qui m’est personnelle et à mon sens indispensable pour une parfaite communication. Je m’explique.
Les dimensions du miroir sont d’une extrême banalité, j’utilise pour ma part un miroir ayant un mètreL’appareillage que je suggère est sensiblement le même que celui proposé par l’auteur de « La vie après la vie » : en bon latin d’origine j’ai jugé bon d’imprégner le miroir que j’utilise d’une aura émotionnelle qui m’est personnelle et à mon sens indispensable pour une parfaite communication. Je m’explique.
Les dimensions du miroir sont d’une extrême banalité, j’utilise pour ma part un miroir ayant un mètrede large et un mètre cinquante de hauteur. Pourquoi ce rectangle? Pourquoi ai-je parlé du côté affectif? Tout simplement parce que le miroir que j’utilise appartenait à mes parents, je suis allé le dénicher au fin fond de ma cave, je l’ai épousseté, et je suis convaincu, étant donné les souvenirs qu’il évoque, que son aide est plus précieuse que n’importe quel autre miroir. La communication, et mieux que cela, la rencontre avec les défunts doit être essentiellement marquée par l’authenticité totale. Le laisser-aller, les élans cardiaques doivent être totaux, aussi bien de la part du patient que de la part du médecin. Tout subterfuge, toute tricherie, et mieux que cela toute rationalité introduite même avec les meilleures intentions dans cette manœuvre ne peuvent que nuire aux effets.
Ce miroir doit être situé à environ un mètre du sol, le patient doit être installé dans un fauteuil situé à environ un mètre vingt de distance, le miroir doit être incliné de telle sorte que le patient ne doit voir en aucun cas son image dans ce miroir lequel ne doit refléter qu’une tenture noire, disposée dans une sorte de baldaquin situé au-dessus et sur les côtés de notre patient. Comme le suggère également Moody (Voir R. MOODY, Rencontres ), une très faible lampe de quinze Watts doit projeter sa luminosité sur le miroir, au centre exactement, le silence doit être total, cette manœuvre exige un grand recueillement et ne peut en aucun cas être réalisée dans l’empressement et la nervosité. J’ai maintes fois précisé qu’un fond musical, un adagio par exemple, pas nécessairement triste d’ailleurs, doit être perçu par le patient. Si celui-ci est mélomane ou si le défunt l’était, il est particulièrement recommandé de faire entendre le type de mélodie ou le morceau de musique que le défunt avait l’habitude soit d’interpréter, soit même de siffloter. Nous savons que l’attention sélective peut également devenir une attention affective.
Miroir, fauteuil, inclinaison de celui-ci, inclinaison du miroir, disposition de la lampe, obscurité partielle, nécessitent donc un faible appareillage, la technique est ensuite plus délicate.

TECHNIQUE
II est tout d’abord indispensable de sélectionner les patients. Il ne s’agit pas d’une expérience de foire mais bien d’une aide délibérée que le médecin doit apporter à certains êtres désemparés qui ne peuvent admettre le départ définitif d’un être très cher, qui ont organisé leur existence comme si celui-ci existait toujours. Il faut aider ces patients qui n’ont pu trouver dans la religion, la prière ou la voie du Budo (« Voie du chevalier », chère aux Samouraïs) le réconfort total.
La sélection ayant été établie, tout psychotique (c’est-à-dire grave malade mental, tout dément, tout personnage enclin aux processus hallucinatoires) doit être rejeté avec prudence et douceur. Les lettres que les patients nous écrivent sont significatives : la douleur qui les envahit n’a d’égale que la précarité mentale sur le point de basculer à tout moment. Ce sont ceux-là que je retiens. Je recommande donc à ceux-ci de revenir à une heure précise, le crépuscule semble pour certains et certaines la meilleure heure car il est un moment privilégié, celui pendant lequel l’approche de la nuit est génératrice d’angoisse, celui aussi où l’on ne ressent plus les pesanteurs de l’après-repas. Le crépuscule est également le moment que les psychasthéniques redoutent, c’est-à-dire la plus grande partie de la population quand elle n’est pas épuisée par un travail astreignant.
Pour certains déprimés qui précisément n’ont pas dormi pendant une partie de la nuit, les premières heures sont bénéfiques pour ce type de rencontre, elles peuvent créer quelques problèmes avec le médecin qui peut très bien ne pas s’adapter à cet horaire insolite. Et n’oublions pas que c’est le matin que les suicidés mettent en général un terme à leur existence ; l’anxiété les a dévorés pendant toute la nuit, l’obsession autodestructive a lieu bien souvent le matin, très probablement pour des raisons hormonales et biologiques que je ne peux développer ici.
Il est également évident que toute prise de café ou d’excitant quelconque doit être préalablement proscrite.
Un tranquillisant mineur est même recommandé.
La croyance — je n’ai pas dit la foi — est une adhésion spontanée vers Dieu, en tout cas, vers le Surnaturel et l’Invisible, elle laisse momentanément de côté les difficultés ou les obstacles apparents; il faut respecter ce mouvement. Reste le rationaliste impénitent, celui qui dit constamment non à ces problèmes paranormaux et qui cependant vient de perdre un être cher, et se tourne vers nous. Comme nous le verrons dans quelques exemples, la réussite peut être spectaculaire, l’échec total.
Je recommande toujours aux patients désireux de rencontrer un défunt d’avoir sur eux une photo ou un objet ayant appartenu au défunt. Certains apportent un parfum, cet apport olfactif est capital, il crée et entretient une ambiance, en fait tout ce qui peut évoquer une réminiscence, même partielle, doit être encouragé.
Bien souvent on m’a demandé si la présence du médecin aux côtés du patient est souhaitable ou indispensable. C’est très variable. Je pense quant à moi qu’il faut être proche de notre patient car celui-ci est dans la plupart des cas emporté par des soubresauts émotionnels, les pleurs sont intenses, voire les sanglots. Il faut tout de même protéger l’intéressé qui vit littéralement son fantasme, veut s’approcher du miroir, voit la plu

part du temps quelque chose que le médecin ne voit jamais d’ailleurs, soliloque quelquefois à haute voix alors qu’il croit discuter avec un tiers que nous n’entendons pas. Bien souvent le patient est convaincu que nous voyons simultanément quelque chose et veut nous faire participer à cette communication. Il serait, je crois, dangereux de laisser le patient isolé, le médecin à ses côtés doit jouer le rôle de gourou, et disons-le, le même rôle que le prêtre dont le cœur doit être pénétré d’amour et de compassion.

source l’au delà dans le miroir Dr Henri Amoroso
Combien de fois ai-je entendu ces propos «Docteur ne me quittez pas, regardez comme il était si jeune, comme il était beau » telle patiente semblait me faire participer à un film de télévision, elle voyait se dessiner dans la faible lueur blanchâtre de la lampe de quinze Watts la silhouette de son mari, quant à moi je ne voyais rien. Que se serait-il passé si je n’avais pas été à ses côtés ? Mais que se passe-t-il finalement ?

(Visited 1 383 times, 1 visits today)

24 Responses to “Voir l’au delà dans un miroir ? appareillage et technique du psychomanteum”

  1. 1
    bouh Says:

    Juste pour signaler une petite erreur, après le sous-titre “appareillage” tu répètes trois fois la même chose.

  2. 2
    Néo Trouvetout Says:

    ok rectifié

  3. 3
    yann Says:

    Merci néo, là c’est vraiment du concret pour expérimenter.

  4. 4
    Crystelle Says:

    Bonjour Néo Trouvetout surprenant cette drôle d’expérience ! Cette article m’apprend qui est l’inventeur du mot NDE ! Je ne conassais absolument pas ce drôle de personnage !

  5. 5
    Crystelle Says:

    Me voilà encore trop pressée d’écrire, sans même faire attention!

    Re : Bonjour NéoTrouvetout surprenante cette drôle d’expérience ! Cet article m’apprend qui est l’inventeur du mot NDE ! Je ne connaissais absolument pas ce drôle de personnage, qui visiblement à l’aire d’être assez connu et respecté !

  6. 6
    fabrice Says:

    Une question, si le medecin ne peut voir ce que le patient perçois, alors ou sont les preuves, autres questions, l’image que le patient perçois n’est elle pas du à son imagination ou à un reflet de sa pensée ou alors à une alussination ?

  7. 7
    Kronos Says:

    Bonjours,

    Merci Neo pour c’est article très intéressant !!

    Et merci aussi de nous l’avoir proposé sur : http://portedutemps.net

    Il serait peut être intéressant de refaire cette expérience mais cette fois ci en camera IR !

    Mais pas facile, car nous manquons royalement de monde, pour nous aider à réaliser certaine expérience.
    Donc, comme nous sommes partenaire Néo, je me demandé si il y aurais un moyen de faire un petit article, afin de proposer au gens de nous rejoindre, pour ceux qui sont désireux de bien vouloir nous aider, dans de telle expériences. Nous avons plein d’idée et tu en n’a suggéré aussi de sympa, mais nous ne pouvons pas nous diviser en 4 pour les réaliser.

    Donc si nous avions plus de personnes motivé pour nous aider, cela sera constructif pour nous tous !

    Cordialement,
    Kronos

  8. 8
    zone 51 Says:

    Bonjour
    juste une petite mise en garde tout de même. La technique du miroir magique telle que décrite dans le sujet est à quelque chose prêt, l’équivalent de la boule de cristal, ou du bol d’eau. Mais elle est avant tout une technique spirite , cousine des tables qui tournent. Dans ce genre d’action qui n’est sans effet il se produit une brèche inter-dimensionnelle. Mais comme vous pouvez vous en douter, l’échange se fait avec les plans les plus bas de l’astral inférieur, vous y trouverez donc un peu de tout, une cour des miracles en somme. Jouer avec ce que l’on ne connait pas ni ne maitrise totalement est dangereux dans ce domaine . Ouvrir une porte est une chose, la refermer en est une autre.

  9. 9
    Crystelle Says:

    Excusez-moi ! Je souhaite savoir ce qu’est, la technique du bol d’eau ?

  10. 10
    Godzsky Says:

    Je suis en train de lire son livre a Raymond Moody “Life after Life” conseillé par Pierre Jovanovic.
    Le domaine de l’au delà commence a touché plus de gens, les consciences changent 🙂

    Ps: Il y a toujours une erreur dans l’article ( répétition de passage )

  11. 11
    Kronos Says:

    Merci zone 51 de cette précision, je ne savais pas !!

    Donc à prendre avec prudence 😉

  12. 12
    Néo Trouvetout Says:

    Salut Kronos,
    je veux bien mais que proposer de plus que de faire lire cet article et de mettre en pratique ?
    Perso je n’ai pas de “défunt” que je souhaite contacter.
    @+
    NT

  13. 13
    zone 51 Says:

    @ Crystelle
    la technique du bol d’eau est un intermédiaire de voyance. Le bol doit être rempli d’eau de façon à produire une surface de réflexion est être posé à hauteur des yeux de façon à avoir le niveau de l’eau juste un peu en dessous de la ligne du regard , une bougie peut être placée de sorte à ce que sa flamme se reflète sur la surface de l’eau , cela servira de point de fixation de l’attention . Il est aussi possible de se servir d’un morceau de verre passé au noir de fumée à l’aide d’une bougie par exemple placé lui aussi à l’horizontal du regard.
    Le principe de base est de créer une surface appelant un état de vacuité. Donc sur cette surface rien ne doit perturber l ‘attention.
    @ Kronos
    Oui Kronos, c’est à prendre avec prudence ,mais ce n’est pas un domaine interdit. Avant de conduire on passe un permis, là c’est pareil. On apprend les règles et lois qui régissent cet univers, on se familiarise progressivement et surtout on n’y cours pas avant de savoir marcher ,

  14. 14
    Néo Trouvetout Says:

    juste une précision les chapitres de cet article, apareillage et techniques sont tirés du livre du Moody Français le Dr Psychiatre Amororoso et non de Moody lui même mais l’approche reste la même je pense. Par contre en ce qui concerne Evelyne-Sarah Mercier, anthropologue et Djohar Si Ahmed, psychanalyste d’après leur bouquins et ce que j’en ai lu, les résultats n’auraient pas été si probant que ceux de Moody. Il semblerait que l’approche thérapeutique guidée soit plus prolifique et peut être plus sure car moins anxiogène
    @+
    NT

  15. 15
    Néo Trouvetout Says:

    rappel :
    cet article fait suite aux deux précédents sur le thème des miroirs

    Les miroirs sont ils des portes vers des mondes parallèles ?
    http://www.neotrouve.com/?p=94

    De l’autre côté du miroir
    http://www.neotrouve.com/?p=666

    @+
    NT

  16. 16
    yann Says:

    @zone51, merci pour ces précisions… anxiogène, c’est le mot que j’ai retenu… connaitre des bribes de son avenir ou de son passé, ou connaitre ce qu’on ne peut pas démontrer aux autres comme le dit fabrice dans sa remarque est assez anxiogène surtout quand on est attaché à sa petite vie terrestre…
    N’empêche que c’est un univers à comprendre et à découvrir. Si d’autres personnes l’ont fait pourquoi pas moi… heum, du coup jme sens pas rassuré… (méthode coué pour calmer sa peur…)
    J’espere seulement qu’il y aura pas un bachibouzouk cornu et sulfureux qui va me promettre mont et merveilles contre mon âme. Mais si d’autres qui se permettent de se dire “illuminés” connaissent cet univers parallele et le cachent au citoyen lambda que je suis, ça veut dire qu’il y a quelque chose à découvrir.

  17. 17
    yann Says:

    je me demande ce que pensent les musulmans modernes de ce genre d’expériences, car ici à Madagascar, ce sont fréquemment des marabouts musulmans que l’on rencontre et qui utilisent le miroir aussi.
    Madagascar a été fortement influencé dans son passé par l’islam. Cela se retrouve dans les tabous.

  18. 18
    Crystelle Says:

    Merci pour ton explication cher Zone 51

  19. 19
    Neo Trouvetout Says:

    dans l’article ils parelent justement de l'”anthropologue et Djohar Si Ahmed” qui est co auteur du livre “expériences autour d’un miroir” il a un nom musulman apparament.
    Sinon je pense qu’il y en a pas mal qui te diraient que ce sont des djinns qui se déguisent…
    En fait je crois que toutes les religions monothéistes condamnent le contact avec les défunts…
    @+
    NT

  20. 20
    Kenshiro Says:

    C’est vieux mais fallait que je m’exprime. Je veux bien être ouvert d’esprit, rien n’est impossible en science mais là on va loin dans l’imagination, le fantasme même. Déjà faire croire aux gens qu’ils peuvent rentrer en contact avec des défunts par le biais d’un banal miroir c’est jouer avec des esprits tourmentés.

    Ensuite parler de porte vers un autre monde…que l’on ne peut pas refermer, on croit rêver. Et ce site : http://portedutemps.net/ faire passer une irisation dû au spectre lumineux pour des couleurs rares, une sonde extraterrestre, on frise la démence.

    J’ai limite du mal à croire qu’on puisse sérieusement penser à mettre en œuvre l’expérience sans avoir pris du LSD en quantité astronomique. Après ça on peut imaginer qu’on est dans le monde des Barbapapa. Futur article qui sait.

  21. 21
    Néo Trouvetout Says:

    @Kenshiro
    C’est sympa de t’exprimer. On va attendre que quelqu’un expérimente réellement pour avoir son feedback. Perso j’ai personne à “contacter”…
    Nous ne sommes pas dans la démence, il y a aussi un aspect “thérapeutique” à ne pas négliger pour cette expérience réalisée en présence d’un docteur psychiatre
    @+
    NT

  22. 22
    sdf Says:

    yo

  23. 23
    neo trouvetout Says:

    pour ce coup là tu fais fausse route smouhhh
    ça n’a pas été recopié du net, ça vient réellement du bouquin suivant que j’ai chez moi :
    http://www.amazon.fr/del%C3%A0-dans-miroir-Henri-Amoroso/dp/2745700111

    “Je n’invente rien, je redécouvre.” (Rodin)
    Médite la dessus petit scarabé et du comprendras le sens profond de la formule Neotrouve

  24. 24
    axel becker Says:

    Bonjour, ca fait longtemps que je suit ton blog, j’ai envie de te dire bravo, encore bravo 🙂